samedi 3 juillet 2010

Je les tiens.


8.Posté par Domingo67 le 03/07/2010 07:24 

La loyauté est un concept dont la notion échappe non seulement au sionisme mais à tous ceux qui lui sont favorables, et plus largement à tous ceux qui s’en réclament, mais aussi par tous ceux qui militant pour la paix (mais quelle paix ?) ne voudraient pas voir la pérennité d’Israël remise en cause. Et nous devons constater que les « sayanim » (informateurs en hébreu) ne sont pas les seuls à œuvrer pour la pérennité de l’état voyou qu’est devenu, ce qui devait être un foyer pour le « Peuple Juif ». Nombreux sont ceux qui sans informer des services israéliens oeuvrent au sein de nos sociétés dans des organisation crées ad hoc ou plus simplement dans des associations (trompeuses) se disant militer pour la « paix » sans préciser pour quelle paix et qui servent, dans les faits, à phagocyter toute initiative qui pourrait nuire non seulement les intérêts israéliens mais aussi sionistes. 
Ces procédés consistant à renseigner un autre état est non seulement inacceptable mais considéré comme une traîtrise pour n’importe quelle citoyen, pourquoi devrait-il en être autrement pour un juif ? 
Israël s’est installé en Palestine faisant fi d’un des principes fondateurs des Droits de l’homme qui est celui « pour les peuples a disposer d’eux-mêmes ». 
Si au moins la diaspora juive favorable à ces criminels avait l’intelligence de comprendre que le droit international protège ces deux peuples. A la condition expresse de le respecter. 
Il est temps que la loyauté prenne le pas sur la fourberie et que l’on choisisse la meilleure solution, la plus juste, et non « la moins mauvaise ». 
Le Proche-Orient est le laboratoire de ce que l’organisation sioniste mondiale voudrait pour la société, il est encore temps de refuser ce que dénonçait Aldous Huxley (Dans le meilleur des mondes) en 1933 : « Le nouvel ordre mondial » ayant pour devise « COMMUNAUTE, IDENTITE, STABILITE ». Et comme but : « Faire accepter aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper 

vendredi 2 juillet 2010

Info 100701


Le Conseil législatif palestinien  a accueilli le jeudi 1r juillet  une délégation égyptienne en visite à Gaza en solidarité avec le peuple palestinien, dans le cadre des rencontres visant à « casser » le blocus imposé à Gaza depuis 4 ans. Le conseil a affirmé dans un communiqué que la délegation comporte 30 membres dont 9 parlementaires et hommes politiques du parti d’al-Wafd.  
Le président du parti d'al-Wafd, Dr. Essayed Badaoui, dirigeant la délégation, avait affirmé que la levée du blocus sioniste imposé contre la Bande de Gaza, depuis plus de 4 ans,  est devenue inévitable, notamment sous l'ombre des bonnes conditions régionales et internationales pour le briser, en précisant que l'aide au peuple assiégé est un devoir.


Le député palestinien Maqdissi Mohamed Abou Tair enlevé ce mercredi 30 juin par des « Mousta’rebins » (des soldats israéliens vêtus de vêtements palestiniens)  lui tendant une embuscade, près de sa maison dans le village de Sour Baher et a été transporté à la prison d’el-Maskoubia, en vue d’exécuter la décision d'expulsion de la ville d’al-Qods occupée en phase de judaïsation.
Le vice-président du conseil législatif palestinien le Dr. Ahmed Bahr, a condamné cet enlèvement le qualifiant d’acte de piraterie contre la légitimité palestinienne et considérant comme le debut d’une nouvelle Nakba contre la ville.d'al-Qods 


Naplouse, des centaines de colons ont envahi à l’aube, le jeudi 1r juillet, le tombeau du prophète Youssef, sous la protection de l'armé d’occupation israélienne .
Régulièrement des colons sionistes envahissent le tombeau, en endommageant les alentours des propriétés palestiniennes proférant des insultes à l’encontre des Palestiniens, des arabes et des musulmans.


Des bulldozers de l’armée d’occupation ont démoli, ce jeudi 1r juillet, les tentes des bergers dans la région d’al-Aghwar nord, près de la ville Aridha au nord-est de la Cisjordanie. Par ailleurs, les forces d’occupation encerclaient les tentes des bergers dans la région d’al-Ras al-Ahmer avants de les démolir les unes après les autres.
Cette campagne vise à détruire l’habitat autochtone, l’expulsion des bergers et la confiscation de al-Aghwar.  Dans la région d’Ariha  


Les députés du Hamas organisent un sit-in au siège de la Croix-rouge à Jérusalem, en se retranchant à l’intérieur du siège pour protester contre l’occupation israélienne qui ressemble de plus en plus a un Nettoyage Ethnique, qui viole le droit humanitaire, ainsi que la convention d’Oslo qui garantissait leur droit a s’engager dans des activités politiques démocratiquement libres.
Il est a noter que les autorités d’occupation avaient libéré récemment le député Mahamed Abou  Tair avants de l’enlever a nouveau et réclament l’expulsion de leur ville natale de Ahmad Attoun, Mahamed Toutah ainsi que l’ancien ministre de affaires d’al-Qods, l’ingénieur Khaled Abou Arafa.




Gaza, l’aviation israélienne a lancé des missiles ce jeudi 1r juillet sur un bâtiment de l’aéroport à l’est de Rafah causant des dommages sur et autour du bâtiment, sans faire de victimes.  
Des témoins ont affirmé qu'un autre missile a été lancé sur le poste de sécurité de Faiz Garad, au sud du quartier de Zaitoun, dans la ville de Gaza et une roquette a endommagé des maisons d’habitation dans le quartier d’al-Najjar, à Khouza’a.
D’autre part des vedettes militaires israéliennes installées près des cotes de la ville de Rafah, au sud de la Bande de Gaza, ont ouvert le feu sur des navires de pêcheurs palestiniens.  

http://www.youtube.com/watch?v=2OHOgNGFSOI





SAYANIM



Interview de Jacob COHEN auteur de "LE PRINTEMPS DES SAYANIM", éditions l’HARMATTAN

Les sayanim – informateurs en hébreu – sont des juifs de la diaspora qui, par « patriotisme », acceptent de collaborer ponctuellement avec le Mossad, ou autres institutions sionistes, leur apportant l’aide nécessaire dans le domaine de leur compétence. 



3.Posté par  Domingo le 02/07/2010 11:29 

Comment peut-on parler de patriotisme, quand il d’agit d’informer un Etat étranger qui, n’a respecté une seule des résolutions de l’ONU depuis sa création en 1948 ? 
Les "français de confession israélite" auraient-ils une conception de leur état ethnico/religieux ? Supérieur au Droit international, à la démocratie et à la nation qui, non seulement leur a donné le jour, mais encore les nourrit tous les jours que Dieu fait ?
Le sionisme est une Idéologie basée sur des mythes, (terre promise, peuple élu...) qu’ils veulent comme faisant force de loi, qui par ce soutient et par cette collaboration, contribue à l'expansion de la pensée unique favorable a un état criminel. Cela n’est pas acceptable, lorsque des êtres humains innocents en payent la « facture ». 

Le Mossad, suit le strict itinéraire de l’état dont il dépend : assassinant, fusse-t-il ses ennemis, en infraction avec toutes les conventions internationales, bafouant la souveraineté des pays, cela n’est pas acceptable. 
Des exemples où des « français » informent, collaborent avec lui il y en a effectivement à profusion, le premier d’entre-deux, un avionneur converti qui, contre l’avis des autorités françaises d’après guerre, fournit les pièces détachées et plans pour la construction des premiers avions de combat israéliens ! 

Et bien évidemment la mainmise sur les principaux média français, mais aussi occidentaux permet cette : « pensée unique » nauséeuse qui fait de nous tous, des spectateurs impuissants. Car en effet très peu sont les media où l’on peut s’exprimer librement y compris pour un avis contraire. Je pense qu’il est inutile d’en faire ici la litanie de ces media félons contraires à l’idéal de l’information ou à sa déontologie, ils sont uniquement des manipulateurs et il faut le dire en grande partie grâce à cette diaspora collaboratrice et prête à trahir l’état qui l’a vu naître, qui le nourrit pour alimenter des criminels. 

Hajo Mayer, juif allemand interné à Auschwitz aujourd’hui citoyen Hollandais m’affirmait en février 2010, l’idéologie et l’endoctrinement sionisme est bien pire que celui que j’ai moi-même ais du subir de la part des nazis. 
Dans sa conférence cite une résolution de la Commission Européenne qui stipulait : « que toute référence, tout amalgame entre sionisme et nazisme était antisémite. » Je lui répondis : « mais, l’antisémitisme c’est du racisme et a ce titre intolérable et condamnable, l’anti-sionisme est de l’ordre du débat d’idées et assimiler le sionisme au nazisme, deux idéologies criminelles serait plutôt un bien » Non ? 

jeudi 1 juillet 2010

ANTIZIONISM ( III )


2.Posté par  Domingo le 01/07/2010 09:31 

Catholique, je n'ai jamais appris que Jésus aie attaqué qui que ce soit ! 
Il se rebellait contre un mode de vie, de société (
marchants du temple...) qui manifestement ne lui convenait pas. 
Catholique on ne m'a jamais enseigné qu'il faille se défier : d'une autre ethnie, d'une autre religion (
sur ce point la religion catholique ne m'a rien dit), ni même dit (comme il m'a été reproché) : "que Jésus fut crucifié par dénonciation de juifs". Ce que la religion Catholique dit c'est que Jésus fut dénoncé par Judas.  
Cette mise au point me semblait nécessaire afin de lever toute ambiguïté sur le fait que l'antisémitisme aurait été (
conditionnel)initie par la religion Catholique. 

L'adhésion du Judaïsme au sionisme c'est faite principalement entre les deux guerres : Les événements surprirent Consistoire et Communautés. L’antisémitisme et la misère favorisèrent l’immigration dans les années 20 des juifs de l’Est européen et à partir de 1933 ceux persécutés par Hitler. Le nouveau Consistoire tout en perpétuant la tradition, fut un Consistoire d’un style diffèrent. Il n’était question de se borner pour l’essentiel au culte, mais de se soucier avec intensité, de la culture juive, des écoles juives, de la solidarité avec Israël et les autres communautés juives en France et dans le monde, de la lutte pour les droits de l’homme et contre antisémitisme.
 
- Il est évidement que l’on ne peut qu’être d’accord avec ce témoignage.
 
- Cependant où finit la solidarité et où commence la complicité ?
 
- La "solidarité" dont la "Diaspora" juive fait preuve à l’égard d’Israël aujourd'hui, est-elle de la solidarité ou de la complicité ?
 
Le Consistoire devrait nous dire aujourd’hui ou finit la solidarité et ou commence la complicité.
 
Le grand Rabbin Schwartz prononça en 1936 à Strasbourg un sermon, à l’occasion de la fête de Roch Hachanah, retraçant les événements importants de l’année écoulée et rappelant les événements qui agitaient le monde et les attaques portées contre l’honneur des juifs expliquant en partie le resserrement des rangs et la nécessité d’une solidarité sans faille suite aux « lois de Nuremberg ». 

Aujourd'hui encore pour la grande majorité de la diaspora juive cette solidarité sans faille est un soutien aux crimes israéliens, ou encore en un fonctionnement népotique, qui lèse tout non juifs. Le Consistoire Israélite n'aurait-il du réorienter cette solidarité en lui donnant un sens plus humain plus en phase avec le Droit international au lieu du sens criminel qu'elle prend aujourd'hui ?
 
Des Rabbins exercent "leur profession" dans l'armée israélienne endoctrinant le jeunes recrues comme jamais ne s'est vu y compris sous l'idéologie nazie.
 
Est-on en droit de se demander si, ce ne serait justement ce fonctionnement qui engendrerait l’animosité envers la communauté juive toute entière et qui l'obligerait a être solidaire avec Israël, ce le sionisme a de tous temps cherché a faire :
 

Théodore Herzl, dignitaire de l'empire Autro/Hongrois, aurait voulu un foyer juif y compris au Congo ! Ce que voulait Herzl s'était la séparation des classes à laquelle il tenait tant et cherchait à se débarrasser des juifs pauvres fuyant les pogroms en Russie et transitant par l'Autriche.
 

Chaïm Weismann (Président du 1r congrès sioniste de Bâle, premier Président de l'organisation sioniste mondiale et premier Président d'Israël) déclara 1912 à un public Berlinois : "
Chaque pays ne peut absorber qu'un nombre limité de juifs, s'il ne veut avoir des maux d'estomac, l'Allemagne a déjà trop de juifs." 
Cette déclaration antisémite a haut degré ne lui fut jamais reproché ni par la communauté, ni par le Consistoire.
 
Les sionistes sont antisémites, cela me semble évident.
 
Que la solution vienne de la communauté juive elle-même, cela me semble aussi évident, mais qu'elle se dépêche, car on ne peut pas commettre autant de crimes depuis si longtemps, sans qu'un jour il faille payer pour ses crimes et là encore une fois c'est la communauté toute entière qui devra payer, surtout les plus fragiles.
 
Trop de personnalités favorables a Israël (
juives ou non) pensent, aujourd'hui, bénéficier de la manne que représente l'organisation sioniste mondiale ! 
Espérons que, ni eux, ni leurs descendants doivent un jour rendre des comptes.
 







3.Posté par hb le 01/07/2010 10:05 

Parabole 

Examinons les avantages dont peut bénéficier un parti qui entretient en son sein sa propre "opposition" : 
_ déconcerter l'adversaire (nous avons chez nous des gens qui pensent comme vous) 
_ diviser l'adversaire en l'obligeant à se disperser dans les actions 
_ provoquer une certaine confusion dans l'esprit des observateurs neutres 
_ organiser de faux débats internes aboutissant à la disqualification de l'idéologie combattue et balayant par avance les arguments de l'opposition réelle. 
_ dissuader et se rallier les partisans de l'adversaire ( pourquoi aller chercher en face ce que nous pouvons vous offrir estampillé, en prime, du label exclusif "politiquement correct") 
_ etc...et sans oublier l'adage qui pulvérise toute tentation du monolithisme: 

... On ne met jamais tous ses oeufs dans le même panier..." 
...




ANTIZIONISM ( II )



1.Posté par Saint Just le 01/07/2010 01:16 

Si aujourd’hui les sionistes sont "les juifs" (et c’est la déclaration acceptée par toutes les grandes nations occidentales), alors le parti qui en Judée correspondait aux sionistes du temps de Jésus était celui des Pharisiens. 
Jésus consacra toute ses forces à attaquer ces Pharisiens. 
Il s’en prit aussi aux Sadducéens et aux Scribes, mais les Évangiles montrent qu’il considérait les Pharisiens comme l’ennemi de Dieu et de l’homme, et qu’il s’exprimait envers eux avec un mépris particulièrement éreintant. 
Les choses qu’il choisit d’attaquer, chez eux et dans leur doctrine, sont les choses mêmes que les sionistes d’aujourd’hui prétendent être les traits caractéristiques des juifs, de la judaïté et du judaïsme.
 






LA CONTROVERSE DE SION 
par DOUGLAS REED





ANTIZIONISM


Antizionism
S'il est évident que le judaïsme entretient une relation avec le sionisme, il serait erroné de concevoir cette relation comme nécessaire et elle n'est qu'une des virtualités  à laquelle des circonstances politiques particulières, celles des 19ème et 20ème siècles européens, ont permis de prendre corps. 
Ce caractère non nécessaire et contingent du lien entre judaïsme et sionisme est clairement démontré par le caractère récent de l'époque qui a vu naître et se développer le sionisme politique. Il est également démontré par le scepticisme voire la franche hostilité rencontrée initialement par le sionisme dans de nombreuses communautés juives. L'opposition juive au sionisme se manifeste dès les origines de ce mouvement politique à visée étatique, traduisant ainsi le sentiment de nombreux Juifs surtout en Occident, au point d'en freiner l'implantation.

Les choses ont certes changé, surtout grâce ou à cause de la seconde guerre mondiale et à la politique de l'Allemagne nazie envers les Juifs. Cependant l'opposition au sionisme reste encore présente dans le judaïsme. On a souvent parlé des Juifs ultra orthodoxes de Naturei Karta, mais cette organisation n'est pas la seule à affirmer une opposition au sionisme d'un point de vue religieux. C'est également le cas des Juifs de Satmar, d'autres ultra orthodoxes qui sont tout de même autre chose qu'un groupuscule marginal.

Le New York Times nous présente de son côté une autre mouvance juive antisioniste incarnée par l'American Council for Judaïsm. Une présentation qui donne l'occasion à ce journal de rappeler que l'opposition au sionisme était quelque chose de tout à fait commun dans les organisations juives d'Outre Atlantique, jusqu'aux années 1940 qui ont vu le sionisme l'emporter.

Si Samuel G. Freedman nous parle de ce Council tout à fait anecdotique sur le plan de ses effectifs d'adhérents, c'est simplement à titre de témoin d'une époque de l'histoire idéologique juive très différente de celle que nous connaissons aujourd'hui. Et aussi, parce que comme le perçoivent les observateurs, si des Juifs ne se sont jamais intéressés vraiment à l'entité sioniste, les agressions commises par l'entité sioniste, dont la récente attaque contre la flottille pour Gaza, amènent de plus en plus de juifs aux USA à s'interroger voire à se détourner du sionisme. L'histoire ne se répète pas, dit-on, et si le Council for American Judaïsm n'a pas forcément un bel avenir en tant qu'
organisation, tout ou partie des idées qu'il incarne sont de plus en plus d'actualité. 


http://www.youtube.com/watch?v=oYCDvRKNiTg

mardi 29 juin 2010

Proposition Britanique

09.06.2010 | The Daily Telegraph
Israël serait sur le point d'accepter la proposition britannique : alléger son blocus contre la bande de Gaza en échange de l'acceptation par la communauté internationale d'une enquête édulcorée à propos de l'assaut meurtrier lancé le 31 mai contre un navire turc d'aide humanitaire", rapporte ce 9 juin le quotidien britannique.
Israël serait prêt à laisser transiter sur son territoire davantage d'aide à destination de Gaza, à condition que le projet d'une enquête onusienne soit abandonné et qu'on le laisse mener une enquête interne.

Commentaires :
Posté par rubinenc : Allégement du blocus, marché de dupes.  09.06.2010  -  11 :30
-  L’atonie de la majorité des pays occidentaux est étonnante. 
Pour qu’Israël respecte le droit, la communauté internationale (Angleterre) doit diligenter une enquête édulcorée pour juger les crimes de cet Etat. 
C’est tout de même pas banal !

La punition collective est interdite par le Droit international, pourtant Israël par son blocus qui, je le rappelle est un acte de guerre, punit un territoire de 1 500 000 d’habitants à majorité innocents.
Israël prétexte la prise du pouvoir par le Hamas, pourtant le Hamas a été élu incontestablement démocratiquement. Qui sommes-nous pour imposer à un peuple la société qu’il s’est choisi ?

Lutter contre la colonisation, la spoliation des populations autochtones, les assassinat ciblés, les emprisonnements abusifs, dévastation des cultures, l’interdiction de circuler y compris dans leur propre territoire… est passible d’après Israël non seulement d’une guerre sans commune mesure à l’encontre de population innocentes, mais encore d’un blocus, contre lequel le Hamas s’insurge et résiste.

La proposition  Anglaise n’est accompagnée d’aucune mesure coercitive, c’est dire si elle est sérieuse ! Israël comme à son habitude, et admettant qu’il allège le dispositif du blocus, prendra la plus petite altercation comme prétexte pour revenir au statu quo actuel.
Une fois de plus Israël, le sionisme, aura pris la communauté internationale pour des gogos.

 




Alterinfo : http://www.alterinfo.net                                        Mardi 8 Juin 2010
- La sécurité d’Israël passe avant tout !
Voila la phrase du premier ministre israélien après l’affaire de la flottille de la liberté.
Israël passe avant tout ! Mais avant quoi ?  
Les dirigeants occidentaux, contre l’opinion de leurs population, ont décidé, encore une fois de na pas condamner Israël !
On est en droit de se demander pourquoi Obama, Sarkozy, et kles autres chef d’état occidentaux défendent Israël avec une telle force au point de protéger cet état plus que leur pays.  Seraient-ils plus préoccupés par les israéliens que par leur peuple ?


Posté par Domingo67 :                                                          le 09/06/2010 19:22
La sécurité d'Israël passe, indiscutablement, par se capacité à s'intégrer dans la région.
Elle ne peut passer, ni humainement, ni légalement, par la dépossessions des ses habitants. C'est parce que le sionisme n'a pas compris cela, qu'Israël doit faire face à une résistance légitime.   Que cela plaise ou non à l'occident, que cela plaise ou non à M Sarkozy. C'est par la complaisance des nations dites démocratiques qu'Israël reste impuni depuis plus de soixante années.

Israël : sous pression internationale

TFInews   
- FLOTILLE : Israël toujours sous pression internationale
le 08 juin 2010, 23 : 15
Les Etats-Unis, l’un des rares pays à ne pas avoir condamné Israël pour le raid contre la flottille de Gaza, ont joint mardi leurs voix aux appels à une enquête internationale sur les faits malgré le refus de l’Etat hébreu.

Commentaires :
-  Humanoide56, le 09 juin 2010 à 12 : 42
Il est temps de s’apercevoir que les relations entre pays sont bâties à partir de règles communes (issues principalement des Droits de l’Homme, de la justice Romaine, le Droit maritime : Richelieu, etc !), il ne tient en aucun cas à ce qu’un état les interprète selon ses intérêts hégémoniques ! Le respect de la vie est à ce prix, les états barbares doivent s’y plier ou être exclus de tout !  L’ONU a une fâcheuse tendance à confondre règles entre états et règles de société dans les états : chaque peuple est souverain dans ses choix dans ses strictes frontières.  

- Domingo67, (que TF1 n’a pas jugé utile de publier) : 09/06/2010 à 15 :21
- De Ah’ad Ha-am, sioniste spirituel (Russe) déclara en 1913 :
« En dehors du danger politique, je ne peux supporter l’idée que nos camarades soient moralement capables de se comporter d’une telle manière envers des humains d’un autre peuple, et involontairement cette pensée me vient à l’esprit : quelle sera notre relation avec les autres si en vérité nous remportons le pouvoir en Eretz Israël ? Et si c’est cela le "Messie" : je ne veux pas voir son avènement. »

L’attitude israélienne n’est pas due ni à une peur réelle ou supposée ou encore à des attaques que l’on dit préventives, mais belle et bien un comportement  ancien et soutenu aujourd’hui par des Etats où l’influence sioniste est importante.

Domingo 67 : 09/06/2010 à 17 : 36
- Tuer des êtres humains serait plus acceptable que l'hypothétique paranoïa de ceux qui, possédant l'arme nucléaire, diabolisent leur adversaire !
Nous devons avoir peur de l'armée nucléaire iranienne, mais nous ne devrions pas avoir peur de l'arme nucléaire israélienne (Etat possédait en 2002 un arsenal nucléaire de 50 MGT l'équivalent de 3850 fois la bombe d'Hiroshima).
Israël qui non seulement se comporte en parfait despote, mais encore il n'a jamais respecté une seule résolution de l'ONU ou du Conseil de sécurité, depuis 1948.

Israël, contrairement à l"Iran, n'est pas membre de l'AIEA et n'est pas signataire de TNP.

Israël comme les USA refusent régulièrement la signature  de traités contraires à leurs intérêts ou qui pourraient les mener devant le tribunal international (TPI).

Israël allège le blocus


09.06.2010 | The Daily Telegraph
Israël serait sur le point d'accepter la proposition britannique : alléger son blocus contre la bande de Gaza en échange de l'acceptation par la communauté internationale d'une enquête édulcorée à propos de l'assaut meurtrier lancé le 31 mai contre un navire turc d'aide humanitaire", rapporte ce 9 juin le quotidien britannique.
Israël serait prêt à laisser transiter sur son territoire davantage d'aide à destination de Gaza, à condition que le projet d'une enquête onusienne soit abandonné et qu'on le laisse mener une enquête interne.



Posté par rubinenc : Allégement du blocus, marché de dupes.        09.06.2010  -  11 :30

-  L’atonie de la majorité des pays occidentaux est étonnante. 
Pour qu’Israël respecte le droit, la communauté internationale (Angleterre) doit diligenter une enquête édulcorée pour juger les crimes de cet Etat. 
C’est tout de même pas banal !

La punition collective est interdite par le Droit international, pourtant Israël par son blocus qui, je le rappelle est un acte de guerre, punit un territoire de 1 500 000 d’habitants à majorité innocents.
Israël prétexte la prise du pouvoir par le Hamas, pourtant le Hamas a été élu incontestablement démocratiquement. Qui sommes-nous pour imposer à un peuple la société qu’il s’est choisi ?

Lutter contre la colonisation, la spoliation des populations autochtones, les assassinat ciblés, les emprisonnements abusifs, dévastation des cultures, l’interdiction de circuler y compris dans leur propre territoire… est passible d’après Israël non seulement d’une guerre sans commune mesure à l’encontre de population innocentes, mais encore d’un blocus, contre lequel le Hamas s’insurge et résiste.

La proposition  Anglaise n’est accompagnée d’aucune mesure coercitive, c’est dire si elle est sérieuse ! Israël comme à son habitude, et admettant qu’il allège le dispositif du blocus, prendra la plus petite altercation comme prétexte pour revenir au statu quo actuel.
Une fois de plus Israël, le sionisme, aura pris la communauté internationale pour des gogos. 

Israël : l'État hors-la-loi



08/06/2010 à 08h46 Par Jeune Afrique
En lançant un raid meurtrier contre une flottille affrétée par des militants propalestiniens au large de Gaza, le 31 mai, les israéliens se sont attiré la réprobation du monde entier.
Dérapage ou stratégie visant à préparer le terrain à une attaque contre l’Iran ?

Réactions :

- Muhibeefalasteen  - 12/06/2010 à 11 :06
La résolution 181 est non seulement contraire à la charte du « machin onusien », mais encore a obtenu moins de 26 voix « libres » sur 57, et pas 33 comme les ignorants et les résignés le répètent.
  
- torres67  08/06/2010 à 15 :06
Israël refuse obstinément d’appliquer le droit international, le concept de guerre ou attaque préventive, est pour cet Etat, le droit à tuer. Est-ce acceptable, est-ce admissible.
Alors même que nous savons tous, ceux qui connaissent les tenants et les aboutissants de ce conflit, que : « tous les actes sont mûrement réfléchis, mûrement soupesés. 

AMAHUMBIS

5.Posté par amahumbis 
le 29/06/2010 13:19 

Qu’il me soit permis de rêver 

Le monde occidental vit, aujourd’hui, une situation qu’il n’a jamais connue auparavant et ce, durant toute son histoire. Croyant s’être mis à l’abri de toute contrainte religieuse sous le rempart d’une laïcité ancrée et généralisée, il se trouve, qu’aujourd’hui, il est enserré par un lobby de source religio-tribale extra chrétienne, un lobby qui a déterré de la plus haute antiquité le mythe du peuple élu de Dieu et de la Terre Promise: Le lobby sioniste, une idéologie d’essence religieuse qui prône l’épuration ethnique de tout ce qui n’est pas juif sur une terre spoliée à ses natifs légitimes. Ce lobby est si puissant qu’il a réussi à mettre tout l’Occident sous sa botte, en usant d’une arme simple mais perverse, sordide et impitoyable appelée « LE CHANTAGE à ’ANTISEMITISME» et ce, dès le lendemain de la seconde guerre mondiale. Ce lobby est si dominant, si insidieux qu’il a réussi à parasiter à tous les niveaux, la classe politique, la droite comme la gauche, les médias, les moyens d’information dans leur totalité, l’édition, la finance,…même le sport. La pensée occidentale, naguère libérée des préjugés médiévaux par le siècle des Lumières est aujourd’hui formatée au moule du sionisme guerrier régnant et, vouloir échapper au moule équivaut aujourd’hui à se voir traité d’« antisémite » (suivez et méditez certains débats et tous les journaux télévisés pour comprendre que dès qu’il s’agit d’Israël, on n’y relate que ce qui plait au lobby dominant , cela rappelle la Pravda de l’époque glorieuse du stalinisme…et le goulag ?... aujourd’hui, c’est l’exclusion brutale du contrevenant qui ose soulever cette chape de plomb qui muselle tout l’Occident. Rappelez-vous la mise à l’ombre médiatique de l’abbé Pierre qui avait osé lire à haute voie quelques chapitres de l’ancien Testament).
 
Les intellectuels qui, naguère soutenaient, en toute liberté, les causes justes des peuples opprimés,la lutte des masses laborieuses exploitées, sont aujourd’hui filtrés pour qu’on n’entende que ceux qui chérissent, bénissent la pensée sioniste dominante c’est à dire ceux qui sont beaucoup plus du côté des chars sophistiqués israéliens que du côté des enfants palestiniens qui leur lancent des cailloux…Plus de Jean Paul Sartre sur son tonneau à Billancourt, défiant le pouvoir en place en soutenant le FLN algérien , plus de Bertrand Russel et son tribunal jugeant les crimes US au Vietnam. Ainsi, ce lobby gère aujourd’hui, dans son ensemble, au doigt et à l’œil, la vie politique, économique et médiatique de la quasi-totalité des Etats occidentaux, USA en tête. Même les Jésuites, à l’époque de leur splendeur passée, n’ont jamais réussi à mettre tout l’Occident sous leur coupe. Qui oserait, aujourd’hui prétendre être éligible à un poste de député, de sénateur, de gouverneur, de membre du congrès voire à la magistrature suprême d’un pays occidental, s’il ne fait preuve d’allégeance totale et inconditionnelle à Israël en allant lécher, kipa sur le crâne, le pseudo mur des lamentations à Jérusalem…Je me demande des fois pourquoi ne vont-ils pas à Santiago de Compostelle ou au Vatican ou au Colisée de Rome ou à l’Acropole d’Athènes qui sont les symboles de la civilisation occidentale?Là, ce serait de mise. Non, non et non, on va au mur des lamentations à Jérusalem et c’est tout ! Aucun candidat à un suffrage quelconque n’oserait, de nos jours, se défaire du carcan sioniste ou le dénoncer sans se faire traiter d’antisémite, et briser à vie, sa carrière politique, sa carrière professionnelle ou sa carrière artistique ou littéraire ou académique voire universitaire. Qui pourrait prétendre à un prix Nobel s’il n’a l’aval du puissant lobby.
 
ll fut un temps où tout un chacun, en démocratie, pouvait ne pas être d’accord avec la politique de son pays et la dénoncer à tue-tête ou refuser la guerre injuste menée par son propre pays ou vilipender les USA au Vietnam, crier haut son horreur de l’apartheid ou du colonialisme, son aversion déclarée contre tel ou tel dictateur (Franco, Salazar,Pinochet,…) sans risquer des représailles ou s’attirer les foudres de quiconque.(Discours de De Gaulle au Québec,son discours au Cambodge).Mais dès qu’il s’agit d’Israël,même les « guignols de la télé » et le canard enchaîné dont la dérision caricaturale n’épargne personne, pas même Jésus, pas même Dieu, n’osent pas mordre au tabou israélien .Quant aux hommes politiques de gauche ou de droite,démocrates ou républicains ils se bousculent dans la platitude la plus totale et la génuflexion la plus horizontale pour comprendre et absoudre les actes et les méfaits les plus criminels des sionistes, auxquels ils parviennent toujours à accorder une justification bienveillante ou des regrets constipés : Si la soldatesque sioniste abat froidement des enfants sortant d’une école,riant et gesticulant ou lance un missile sur une crèche pleine d’enfants…on se presse de compatir sur la regrettable bévue des « pauvres » soldats qui les ont pris pour des terroristes »,çà fera aussi soupirer la très dévouée et très docile Maison Blanche et l’affaire est classée…on poussera le sordide culot jusqu’à accuser les palestiniens d’avoir tiré eux-mêmes sur ces enfants pour incriminer la pauvre Tsahal qu’on dénomme par ce nom doucereux,poétique et affectueux…et gare à la chaîne TV qui diffuserait l’information indésirable…,le présentateur ferait bien d’aller vite s’inscrire à l’ANPE pour un autre emploi…parce que la sanction sera immédiate et sans appel.
 
Si on extrapolait un peu cette logique perverse à des faits similaires extraits d’un passé immédiat, on en rirait aux éclats. Lorsque Hitler avait attaqué la Pologne en 1939 par simple « légitime défense, disait-il », on aurait dû le croire et au lieu de lui déclarer la guerre, on aurait dû déployer, côté Pologne ; une force, type FINUL d’époque, afin de protéger la frontière nazi (comme c’est fait aujourd’hui au Liban), et traité les polonais qui défendaient leur pays de terroristes et demandé à l’agressé par à l’agresseur, de la retenue .On aurait fait l’économie d’une seconde guerre mondiale. Lorsque les allemands bombardaient Londres, il fallait les comprendre c’était pour se défendre des méchants terroristes qu’elle abritait, comme le clame aujourd’hui, impudiquement, la Maison Blanche pour encenser Israël. Les terroristes français à la solde de Londres ne faisaient-ils pas sauter des trains pleins de gentils allemands en vert de gris, qui venaient occuper la France « bolchevique» pour assurer ainsi la sécurité et l’instauration de « la Grande Europe » dont rêvait Hitler (comme aujourd’hui les G’I en Irak pour « le grand Moyen Orient »). Les nazis avaient le droit d’arraisonner, de fouiller et même de couler les bateaux civils en haute mer, c’était pour leur sécurité, version Maison Blanche, extrapolée à l’époque. L’aviation allemande avait le droit de survoler les espaces aériens suisse, français, belge pour voir ce qui s’y mijotait sur place et qui risquait de porter atteinte à la sécurité du Reich…ce que s’autorise la soldatesque sioniste au Moyen Orient encouragée par les states complices et bienveillants. Abraham Lincoln doit se retourner dans sa tombe, les trois quarts des conseillers de la Maison Blanche sont dix fois plus israéliens de cœur qu’américains de raison. Devant le veto assuré d’avance au Conseil de Sécurité par le big brother bien fidèle:on ne peut que traduire ce chèque en blanc par : « Israël, fais ce que voudra », on est là pour absoudre tes crimes les plus insoutenables…les plus odieux.
 
L’Amérique, dans cet aveuglement pro sioniste incurable, nous paraît n’être qu’une grande colonie israélienne et on eut préféré alors qu’elle restât une colonie britannique et…alors Georges Washington et ses Insurgents auraient été taxés par la couronne britannique de terroristes que l’histoire aurait enregistrés tels et oubliés.
 
Pourtant l’Amérique sait que le terrorisme réel ou simulé, qui embrase aujourd’hui, la planète et l’insécurité conséquente ont été générés par ce dévouement irraisonné,cet amour fou qui la lie à cette entité sioniste,une entité née d’un fantasme biblique presque trois fois millénaire et contre-nature qu’est l’Etat d’Israël. L’aveuglement et la soumission inconditionnelle des states à Israël desservent les propres intérêts nationaux américains, en faisant exécrer les USA partout dans le monde,Allant jusqu’à hypothéquer de par le monde la sécurité des citoyens américains qui, pour la plupart sont conscients des égarements insensés de ceux qui les gouvernent et ils sont nombreux… on ne peut qu’ admirer et louer leur engagement courageux,Les USA sont chaque fois un peu plus exécrés par ces milliards d’individus qui voient en cette super-puissance le Mal planétaire incarné ,le soutien aveugle à l’injustice et aux dictatures qui écrasent par leur tyrannie les peuples qu’ils gouvernent par le fer et le sang ou derrière des urnes truquées. Les trois quarts de l’Humanité voient en elle la semeuse de mort number one, parmi les civils sur les cinq continents, Une super-puissance mue par la seule paranoïa sécuritaire, une paranoïa allant toujours crescendo…qui la pousse à mentir pour inventer des prétextes pour guerroyer et écraser des peuples sans défense proportionnée…L’espoir porté par les trois quarts de l’Humanité sur Obama a fondu comme neige au soleil. Parce que si, hier tout changement de président aux USA signifiait : « du pareil au même » on craint qu’avec lui ce sera du « pareil au pire ». Et malgré cela et au nom de tous les hommes libres et justes qu’ a engendrés le vaillant peuple américain qu’il me soit permis de rêver:…parce qu’il est des rêves insensés qui se réalisent à force d’y croire.
 
Laissez-moi rêver, comme l’a fait Martin Luther King pour les droits civiques, Mandela, du fond de sa geôle, pour la fin de l’apartheid, Laissez-moi rêver d’une Amérique grandiose enfin libérée du joug sioniste, du lobby israélien qui l’étouffe et la dénature ;un lobby qui, aujourd’hui,en maître à bord, trie et choisit selon ses convenances, tout responsable politique au sénat, au congrès, à la Maison Blanche…celui qui ne se soumet pas au critère d’allégeance à ce puissant lobby est brisé à vie. Laissez-moi rêver d’une Amérique encore plus grandiose, d’une Amérique revenue aux idéaux de George Washington, de Benjamin Franklin, d’Abraham Lincoln. Laissez-moi rêver d’un monde,d’une Europe enfin libérée de l’hydre sioniste qui l’enserre et qui a mis à genoux bien des volontés politiques de valeur ou qui les a fait taire à jamais, en France, en Allemagne, en Hollande, en Angleterre, en Autriche, en Espagne et, même au Vatican. Ce dernier n’ose même pas dénoncer, juste en levant le petit doigt, les dépassements sionistes en Terre Sainte. Tout le monde se tait et a peur de l’impitoyable épée de Damoclès « le chantage à l’antisémitisme » et de se voir interdit sur les médias ou chassé de sa fonction, voire d’être « accidenté » sur une route en …Autriche par exemple. Sachez que des conférences de presse du Général De Gaulle ne sont jamais passées à la TV parce qu’il avait osé s’en prendre à l’occupation israélienne des territoires arabes .Parce qu’en Occident il y a des responsables haut placés qui sont un peu plus israéliens que la nationalité qu’ils portent administrativement …voilà pourquoi le Mossad est si réputé puissant…il a son terreau propice sur place donc il est très si bien servi à la source même par les services locaux de chaque pays où ses tentacules ont gravi les échelons des centres vitaux , même dans la défunte URSS,le Mossad avait ses agents dans les hautes sphères dirigeantes…quant à la France on n’a pas besoin de les montrer du doigt, leur « sionicité » virulente affichée crève chaque jour nos petits écrans.
 
Pendant ce temps,Mr Le Pen, ce grand naïf,se trompant de cible, s’en prend aux émigrés qui tiennent pourtant le bas du fossé dans la société française…combien y a-il d’émigrés qu’il exècre au Sénat, à l’Assemblée Nationale?...qui tient les rênes des Média et lui interdit les écrans,ou les leviers de la haute finance ?... ce n’est sûrement pas le triste sénégalais qui balaie la tête baissée, les rues de Pigalle ou le malien qui ramasse les crottes de chiens à la rue Vaugirard ou le nord africain qui tient une minable boucherie « halal » ou une gargote à Barbès …Mr le Pen le sait bien et il se tait car le couperet acéré du « chantage à l’antisémitisme » pend sur sa nuque …alors, il déverse sa hargne et ses névroses au mauvais endroit…mais en terrain sûr et garanti…et puis ma foi, on est tous d’accord que la vraie mort du Général De Gaulle a eu lieu en 2008…Le président Chirac le sait et nous aussi…Pauvre France !
 
Je salue tous mes amis juifs qui n’ont jamais été sionistes et qui déplorent l’amalgame malheureux entre juif et sioniste comme naguère l’amalgame inconvenant entre nazi et allemand et leur terre promise est et sera toute la Planète Terre et ainsi que leur pays et que pour eux, le seul peuple élu de Dieu est l’Humanité toute entière. Je les salue chaleureusement pour la noblesse de leur cœur, un cœur généreux qui se refuse de nous traiter de « goyim », ce mot chargé de tant de mépris. Ils déplorent aussi le fait insensé d’avoir étiqueté une race à partir d’une croyance religieuse ce qui absurde…y a-t-il une race catholique dont la terre promise serait le Vatican ?…si oui, alors on risque de ne pas y trouver assez de place pour tout le monde.
 

Commentaires : http://www.alterinfo.net



2.Posté par  Domingo67 le 28/06/2010 11:54 

Il y a déjà quelque temps, que devant l'irrespect du droit international principalement en Palestine depuis la création de l'État d'Israël en 1948 et les tentatives sans cesse répétées, d'imposer la pensée unique aux citoyens du monde et principalement occidentaux dans les médias qu'il me semblait nécessaire que la Société civile prenne le relais de nos politiques, qui soumis à l'idéologie mondialiste dont le sionisme, s'il n'est pas la seule composante, en est la clé de voûte, se révèlent inaptes à gérer nos sociétés. 
 
3.Posté par christian le 29/06/2010 11:56 

N'oublions pas que les USA, avec la complicité de leurs laquais européens, assassinent lâchement au moins une vingtaine de personnes tous les deux jours, au Pakistan, en Afghanistan et ailleurs. 
Les crimes d'Israël semblent insignifiants au vu des crimes quotidiens occidentaux, alors ne nous trompons pas de cible. Israël n'est qu'une diversion, et pendant qu'on discute des 9 morts du à l'agression israélienne, l'OTAN et les USA font plusieurs dizaines de victimes. 
L'EUROPE, LES USA, NOUS SOMMES ISRAEL ! Combattre nos propres gouvernements, dénoncer leurs crimes et leurs racismes sans complaisance fera mieux progresser la paix que de se focaliser uniquement sur Israël. Les crimes d'Obama, de Sarko, de Harper et autres crapules psychopates dirigeantes occidentales valent bien Bibi Netanyahu, sans oublier le nouveau Goebbels, Fogh Rasmussen.


4.Posté par  Domingo67 le 29/06/2010 12:17 

Nous sommes d'accord, il n'y à pas un seul conflit où l'occident y est mêle qu'il n'en soit pas à l'origine et Israël ne déroge pas a cette règle. 
Cependant, si à l'origine le sionisme n'avait qu'un écho relatif au sein de la communauté juive, le nazisme rallia la communauté juive à l'idéologie sioniste, c'est une certitude. Mais comme le dit Martin Buber, philosophe juif, s’adressant à Ben Gourion, mars 1949.
« Nous devrons affronter la réalité qu’Israël n’est ni innocent, ni rédemptif. Et qu’à sa création et dans son expansion, nous, en tant que Juifs, avons crée ce dont ce dont nous avons historiquement souffert, une population de réfugiés en Diaspora. » 
Le plus grand danger pour l'humanité est aujourd'hui ce ralliement de la communauté juive au sionisme, car le sionisme n'a pas de belles intentions et avec le concours et l'influence de la diaspora juive, que la plupart du temps, nous  plaçons 
par nos votes au centre même des décisions et qui avec le fonctionnement népotique coutumier de la communauté juive, est là, de mon point de vue, le plus grand danger pour l'asservissement des populations non juives, on le voit bien en Palestine. Le sionisme n'est pas, naturellement, la seule composante mais il en est la clé de voûte.
L'autre danger est l'endoctrinement, par le sionisme, de la communauté juive toute entière.