vendredi 25 mars 2011

Quel est le rôle des mythes ?

Les mythes avaient le rôle d'expliquer, des paraboles en quelque sorte, en relation avec les pratiques religieuses. On peut supposer qu'une manière de répondre à la sécheresse, était de mettre en scène un drame racontant le mythe. Les hommes avaient alors le sentiment de faire quelque chose pour que la pluie revienne fertiliser les champs.
Les mythes trouvent donc leur raison d'être, dans les croyances surnaturelles, pour hâter les processus naturels. Il ne viendrait à l'esprit de personne aujourd'hui de mettre en scène un mythe pour expliquer, le pourquoi d'un événement. 
La BIBLE n'échappe pas à cette réalité et que l'on soit Juif, Musulman ou Chrétien, ne peut changer cette vérité.
Autrement dit : on ne peut pas commettre des actes contraires à la bonne séance qu'il doit y avoir entre les hommes au nom de ces mythes  :     https://www.youtube.com/watch?v=6iO1Boeqq1o






https://www.youtube.com/watch?v=taAUXOTx8Qg 




Nous sommes passés d'un mode de pensée mythique à un mode de pensée fondé sur l'expérience et la raison. Trouver des causes naturelles aux phénomènes naturels.
Il n'est donc pas raisonnable, aujourd'hui, de baser la vie (cause naturelle) sur une pensée mythique. L'"Éden" ; Les "tables de la loi" ; Le franchissement de la "Mer Rouge" ; La "terre promise" ; "Caïn et Abel" ; La tour de Babel" ; Le "Déluge" ;  [...]
Des trois religions monothéistes, seul les israélites, les juifs, les sionistes, se basent sur ces mythes et refusent le mode de penser basés sur l'expérience et la raison. Ils prétendent, parce que c'est écrit dans la BIBLE, que la Palestine leur revient de droit. Alors que les textes BIBLIQUES ont été écrits, des milliers d'années après l'événement décrit.
C'est le cas des "Manuscrits de la Mer Morte" ou les israéliens aujourd'hui sous prétexte d'avoir daté les parchemins au carbone 14, prétendent en être les héritiers. C'est l'absurdité à l'état naturel. Si le carbone 14 à permis de situer l'époque, rien ne permet de se rapporter à l'Etat israélien aujourd'hui. C'est un mensonge, une manipulation tel que le sionisme nous le démontre tous les jours. A cette époque il n'y avait pas dans le monde que des Juifs.  Personne n'est, objectivement, en mesure de déterminer le périmètre et la durée exact du royaume de David, de Salomon, ni, que la sagesse de Salomon décrite dans la Bible, soit un don de Dieu...tel que le voudrait le mythe. Des historiens prétendent qu'un Etat juif entant que tel n'a existé que pendant un siècle. (100 ans)

Ce qui n'est pas un mythe, c'est le viol que représente aujourd'hui l'état d'Israël, le viol des droits du peuple de Palestine. (Juifs, Musulmans, Chrétiens)  

Les centres d'intérêt spécifiques des philosophes de l'antiquité étaient divers et variés. Les uns s'intéressaient aux plantes aux animaux, d'autres à l'existence de Dieu ou à l'immortalité de l'âme. 
Mais aucun ne défendait les raisons qu'avait SPARTE de tenter de dominer les autres peuple. Contrairement à la majorité des philosophes et de l'intelligentsia française d'origine juive, aujourd'hui, cautionnant sans restriction la politique criminelle de l'État israélien. Ce n'est pas de la philosophie, ce n'est pas une opinion,  c'est de l'intoxication intellectuelle, de la manipulation institutionnalisé. C'est ahurissant qu'au XXI siècle les truands de la pensée, abrutissent autant de citoyens ou élus en leur enlevant la faculté de raisonner. Je suis toujours étonné devant la béatitude exalté témoigné par les "animateurs", à croire que ces journalistes/présentateurs ont de la mélasse à la place des neurones, qui n'ont d'autre protection à leur manipulation que le sourire des niais.  

... le devin essaie d'interpréter quelque chose qui par nature échappe à toute interprétation... Autrefois s'était à travers les mythes que tout s'élucidait, mais comment  s'étonner si des hommes se réalisent suivant les mythes, quand encore aujourd'hui des gens pensent que l'on peut se faire "tirer les cartes", la variante consistant à "lire dans le marc de café"...
De nos jours on parle d'éthique. On entend par là, respecter certaines lois morales liées aux principes fondateurs de l'homme. Ce serment non écrit, non prononcé, qui nous fait agir selon notre conscience. Un criminel a-t-il une conscience ? Agit-il en accord avec l'éthique humaine ? Où pense-t-il être en droit de s'en passer ?
C'est exactement ce mode de penser qui anime les Juifs de bonne volonté, pensant sans doute, que les vicissitudes émaillant leur parcours historique (Pogroms, Exclusions, Shoah) les autorise aujourd'hui a commettre les mêmes actes. Concernant le sionisme, nous savons  que les motivation de Théodore Herzl n'étaient pas d'ordre religieux ou historique, mais politique. Il était attaché à la séparation des classes, à laquelle il tenait tant et la création d'un État, sans qu'il eut une idée précise de l'endroit, était sa solution. Le sionisme à mis a profit la culpabilité qu'engendra la Shoah, pour les hommes politiques, s'additionnant aux mythes de la religion, pour les populations. Le sionisme s'est autorisé à passer outre la déontologie humaine. Et commet aujourd'hui au XXI siècle les mêmes crimes par lesquels les juifs de bonne volonté s'autorisent à cautionner. Et pratiquent "l'ironie de Socrate" feignant ignorer, sans doute, ce que l'on peut leur reprocher.  

Socrate prétendait : "une juste vision des choses conduit à une action juste". Seul celui qui fait ce qui est juste est un "homme juste". Quand nous agissons mal c'est que nous sommes dans l'erreur.
Les Juifs venus d'Europe martyriser le peuple Palestinien quelque fusse la  raison, sont dans l'erreur. Puisque leur action est dès le départ criminelle.
Herzl ne pouvait être plus clair là dessus.

Un philosophe vaut moins par le discours qu'il tient, que par l'exemple qu'il donne. Démocrite  

Vidéo : Hajo Mayer

 

L’effacement d’un patrimoine

L’effacement d’un patrimoine : Par Saleh ABDEL-JAWAD

L’auteur, professeur à l’université de Birzeit, s’interroge sur les raisons de l’échec de l’historiographie arabe et palestinienne face à la narration historique israélienne, et sur l’occupation de la réalité de la Nakba pendant si longtemps. Il identifie trois causes majeures : la perte du patrimoine écrit, le rôle prédominant de la tradition orale dans la culture arabe et la supériorité de fait de l’historiographie israélienne due à un héritage européen moderne. Cet extrait aborde la question des sources palestiniennes et de leur accessibilité.

La résolution de partage du territoire de la Palestine votée par les Nations Unies le 29 novembre 1947 a déclenché des accrochages qui ont mené à la guerre de 1948, une guerre totale qui à durée plus d’un an. A l’issue de cette guerre, il y avait clairement un vainqueur et un vaincu. Mais cette victoire n’est pas une victoire comme les autres, car elle cache une tragédie immense, qui a un impact direct sur la capacité du vaincu à écrire son propre récit historique.

Jusqu’aux nom des villages rayés de la carte
La victoire israélienne de 1948 n’est pas une victoire classique. Elle a suivi une guerre d’autodéfense entraînant l’expulsion « quelques centaines de milliers de Palestiniens », selon l’expression convenue, et l’avortement d’un Etat palestinien.
1948, c’est avant tout une tragédie humaine de premier plan : 80 à 85 % des villages arabes passées sous contrôle israélien on été tout simplement rasés, leur population chassé, et ce en dehors de tout faut de guerre. Parmi les onze villes palestiniennes tombées, cinq on connu une dépopulation et une expulsion totale ; il s’agit de Tibériade, Safad, Bir Sabaa (Bersheva), Bissan, Majdal. Dans cinq autres villes, seule une petite minorité de la population a pu subsister. Une seule petite ville, Nazareth, qui ressemblait plutôt à un gros village, a été épargnée, ceci pour éviter de provoquer le Vatican et l’opinion publique occidentale et chrétienne. Ces villages, comme la plupart des quartiers arabes des villes, ont été rasés pour effacer toute trace ou tout signe d’un passé arabe. L’historien Meron Benvenisti a écrit en détail le processus systématique qui a permis de rayer jusqu’au nom de ces villages de la carte.
Un patrimoine dévalisé
Cette destruction socioculturelle a privé les Palestiniens de ce qui représente l’incubateur du patrimoine culturel : c’est dans les villes de Jaffa et Haïfa et les quartiers arabes de Jérusalem-Ouest que se trouvaient les bibliothèques, les archives, la presse et les imprimeries, les registres du cadastre, mes maisons d’édition et les centres culturels, les cinémas et les théâtres. Entre les mois d’avril et mai 1948, la presse palestinienne, source de première importance, a été confisque et détruite, les événements de la guerre n’ont plus été couverts à partir de cette date.

La totalité du patrimoine culturel écrit a été dévalisée, les archives des conseils locaux, celles des hôpitaux, des écoles, les bibliothèques privés, les papiers de famille et les mémoires personnels. Je citerai ici les archives et documents de grands intellectuels ou romanciers palestiniens tels que Georges Antonius, Aouni Abdel Hadi, Henri Cattan, Mustapha Mourad Eddbagh, et bien d’autres…

Enfin les archives de la seule organisation militaire palestinienne, le « Jihad El Mougaddas », ont également été confisquées. Une partie de ces archives est tombée aux mains des israéliens, tandis que la partie la plus importante à été confisquée par l’armée jordanienne, lors de l’attaque du quartier général de l’armée palestinienne dans les deux villages voisins de Birzeit et de Ain Sinia, en juillet 1948. Personne ne sait jusqu'à aujourd’hui où ont disparu ces archives. Lorsque les forces israéliennes sont entrées à Jérusalem en 1967, la famille Husseini a brûlé un certain nombre de papiers par crainte de représailles de l’armée. Enfin tout ce qui restait de ces archives, conservé à la Maison de l’Orient, a été confisqué le 1er juin 2001.

Le problème de la perte des archives et des documents palestiniens n’est pas spécifique à la guerre de 1948. L’héritage politique et culturel des Palestiniens a, comme leur terre, toujours été l’objet d’usurpations. Ainsi Israël a confisqué les documents du mouvement national et de la société palestinienne qui se trouvaient dans les locaux des administrations jordanienne en Cisjordanie et Egyptienne dans la bande de Gaza. Ces documents ont été transférés en Israël  où ils sont devenus partie intégrante des archives de l’État hébreu (State Archives) conservées dans les souterrains de l’immeuble qui abrite le gouvernement israélien. Les chercheurs palestiniens, et les Palestiniens en général, propriétaires de ces documents, n’y ont pas accès.

Des archives confisquées ou interdits d’accès.
En tant qu’historien palestinien, il me faut évoquer les problèmes rencontrés et les dangers courus par les chercheurs palestiniens pour préserver les documents du mouvement national palestinien sous occupation israélienne, comme les documents de l’Intifada. A plusieurs reprises en outre, les forces d’occupation ont incendié intentionnellement et criminellement les bureaux des registres et des tribunaux (à Naplouse et à Jérusalem). Rappelons aussi que l’un des objectifs de l’occupation de Beyrouth était de confisquer les archives du Centre d’Etudes Palestiniennes. Les chercheurs palestiniens et arabes sont d’ailleurs confrontés au fait que les archives arabes, militaires ou politiques, concernant la guerre de 1948, sont strictement interdites dans les pays arabes qui ont participé à la guerre.

Destruction, confiscation et inaccessibilité des sources écrites : cette situation d’impasse ne laisse d’autre issue au chercheur que de se tourner vers les sources orales. Cela explique partiellement l’échec des historiens palestiniens qui n’ont pas eu recours aux témoignages pour écrire l’histoire de la Nakba. Ce n’est pas par hasard que le livre volumineux de l’historien palestinien « Aref el Aref » qui à travaillé en s’appuyant sur des sources orales, reste encore le meilleur ouvrage palestinien sur cette guerre, malgré ses lacunes et ses faiblesses. Il ne disposait en effet que des moyens très simples, et a publié son livre bien avant l’ouverture des archives en 1970, bien avant que ne paraissent les nombreux livres disponibles sur la question.

En plus de la perte de leurs archives, des sources écrites et de leurs bibliothèques, les historiens palestiniens ont vécu les contraintes d’un quotidien de survie qui a paralysé la vie intellectuelle durant des années.
Les historiens ont souligné la singularité de ce phénomène d’effacement. L’étendue de la destruction subie par le peuple palestinien en 1948, une destruction multiforme, a toujours été sous-estimée, y compris du côté des historiens palestiniens et arabes. 



jeudi 24 mars 2011

Israël crie vengeance après l'attentat de Jérusalem

Israël crie vengeance après l'attentat de Jérusalem
Une bombe explose dans un arrêt d'autobus et fait un mort et 39 blessés.

ENRIC GONZÁLEZ - Jérusalem - 24/03/2011

"Vengeance, mort aux arabes", criaient des centaines de juifs ultra-orthodoxes entassés près de l'arrêt du bus de Jérusalem.
L'explosion n'a pas été revendiqué et la police poursuit ses investigations à la recherche d'indices, mais dans la rue il y a eu des réactions exigeant des représailles contre les palestiniens. Le premier ministre, Benjamin Netanyahu, tenta d'apaiser la foule et déclara : " Nous agirons avec force et responsabilité pour maintenir le calme et la sécurité ".
Et c'est pour cela que ces comiques, on bombardé des objectif dans Gaza. L'enquête n'a pas permis de déterminer les responsables de l'attentat, mais ces clowns criminels attaquent Gaza...
Sans omettre que l'extrémisme des juifs ultra-orthodoxes pourrait les pousser, comme cela s'est déjà produit, à commettre des attentats contre leurs propres coreligionnaires.
Où est l'aviation française ?

La cité revit les pires moments de la terreur de deuxième Intifada.
" Nous ne pouvons laisser faire sans réagir" a dit le ministre de l'Intérieur israélien

Que dit ce clown de l'intérieur  de la politique sioniste que mène le gouvernement israélien ? Il faut être totalement stupide pour penser qu'Israël peut tuer des êtres humains sans que ces derniers ne réagissent un jour ou l'autre. Le vrai terrorisme est incontestablement dans la politique que mènent les juifs en Palestine.  

Je ne peux qu'encourager les palestiniens à se révolter contre le despotisme de la politique sioniste que mènent les israéliens, Il n'y a humainement parlant aucune raison, pour que les palestiniens n'aient pas droit, eux aussi, à la démocratie.
Une seule exigence, qu'ils ne comptent pas sur les institutions internationales, ni sur les États dits démocratiques, phagocytés par le LOBBY PRO-ISRAÉLIEN.

Israël bombarde la Bande de Gaza
L'aviation israélienne a lancé au moins trois attaques aériennes sans faire de victimes
PÚBLICO.ES/EFE Madrid 24/03/2011 00:54

Les officiels israéliens inspectaient le lieu de l'attentat de ce mercredi à Jérusalem, qui causa un mort et 30 blessés.

Les avions de combats israéliens ont attaqué dans la nuit de ce mercredi divers objectifs dans la bande de Gaza.  Selon l'AFP, ce sont au moins trois attaques qui ont été menés par l'aviation israélienne. Selon des témoins palestiniens il n'y a pas eu de blessés.


 " Le pilote d'un avion a identifié un groupe de personnes qui allaient lancer une roquette contre Israël, les visa et tira", déclara a Efe le porte parole de l'armée israélienne.
Normalement,  nous devrions être habitués à ces balivernes, mais, ces manipulations sont toujours choquantes. Ces juifs-là prennent les population pour matière négligeable... Vraiment.  

Le Hamas a précisé  que les objectifs attaqués ont été les tunnels près de la frontière, un campement d'entrainement et un transformateur d'énergie, informe Reuters.

"L'attaque de ces points fait suite aux tir de roquette Grad, Al Kasam et des tirs de mortier depuis Gaza contre des civils israéliens dans les derniers jours", indique un communiqué de l'armée israélienne. Selon le porte parole militaire, un tir de mortier est tombé vers minuit dans la région de Eshkol tandis qu'un autre projectile atteignait la région de Hos Ashkelon, sans causer de dommages, ni faire de victimes.   

Ces tir palestiniens font suite aux menaces du  gouvernement israélien qui cherchait une excuse pour attaquer des positions palestiniennes dans Gaza, après l'attentat de ce mercredi à Jérusalem.  Qui fit un mort et trente blessés. Le premier dans la citée depuis la deuxième Intifada, Eugenuio García Gascón depuis Jérusalem.
Le sac qui contenait une charge de un ou deux kilogrammes d'explosifs éclata au passage
d'un autobus de ligne 74 qui va jusqu'à la colonie israélienne de Har Home, juste au sud de Jérusalem, dans les territoires occupés.
Selon la police, avec la charge il y avait aussi du matériel métallique. La bombe se trouvait dans une cabine téléphonique.


Nouvel attentat sioniste contre Gaza
Gaza – CPI - [ 22/03/2011 - 18:53 ]
Les forces occupantes ont lancé, au moins, 5 obus d'artillerie sur la maison du citoyen Faiq al-Helo, dans la rue d'al-Nazaz, à l'est de Gaza, tuant 4 Palestiniens et blessant plus de 10 autres dont des enfants.
Plus tard, Adham Abou Salmia, porte-parole du haut comité de secours et d'urgences, a affirmé que le nombre des martyrs est 4 dont deux enfants sont Mohamed Jihad al-Helo, 11 ans et Yasser Ahed al-Helo, 16 ans, alors que l'état de santé de plusieurs blessés est très grave.


Où est la logique dans tout ça ? Mais les média occidentaux font des titres, des grands titres avec les morts juif, mais se taisent lorsqu'ils sont arabes !!! Nous ne pouvons continuer à, nous comporter de la sorte.   

France-Inter 110324 M Bernard Kouchner

France-Inter 110324

Ce matin, 24/03/2011 - 8:30 sur France Inter l'invité était M Bernard Kouchner, apparemment les personnalités juives ont "porte ouverte" sur Radio France, après M Alexandre Adler,  après M Bernard-Henri Lévy, aujourd'hui M Bernard Kouchner et je n'écoute pas tous les jours. A quand des personnalités qui n'ont d'autre objectif que de défendre les intérêts de la France et des français ?

- A la question d'un auditeur demandant à M Kouchner : " La France diminue ou supprime les acquis sociaux  des plus fragiles. L'ingérence Humanitaire  a un coût, combien coûte l'intervention de la France en Lybie ?   Coût que va devoir supporter le contribuable.
- La réponse de M Kouchner, plus qu'évasive, rappela sa paternité  de l'ingérence humanitaire, mais ne répondit à la question.

- Un autre auditeur lui posa la question : "de quelle action êtes-vous le plus fier"
-  Après un exercice de voltige sur l'humilité,  M Kouchner rappela l'intervention en Géorgie, au moment de la Présidence française de l'Union Européenne [...] mais se garda de préciser le combat menée au forceps, que Kouchner / Sarkozy ont conduit a son terme, dans le rehaussement des accords bilatéraux entre l'Europe et Israël et cela contre lavis du Parlement Européen. Une nouvelle fois la Commission  se comporta en dictature.
Ces accords sont illégaux, parce qu'il ne respectent pas la charte européenne, qui fait des "Droits de l'homme" sa colonne vertébrale, bafoué ici par des vauriens,  mais surtout qu'Israël est un état irrespectueux du Droit international et coupable de fraude commerciale (condamné par ailleurs par un tribunal allemand, affaire BRITA). Les consommateurs français achètent des produits israélien sous des étiquettes made in : USA, Pérou, Afrique du Sud... quand ce ne sont, carrément, des produites fabriqués dans les COLONIES JUIVES, donc en territoire PALESTINIEN et vendus sous étiquette...

Merci, M Bernard Kouchner, même si vous êtres le moins vulgaire de cette intelligentsia, juive ou non, je vous accuse de malhonnête intellectuelle, de fourberie et de manipulation.
C'est parce que cette intelligentsia, juive ou non, prend les citoyens pour matière négligeable, qu'elle répand autant de mensonges, autant de contrevérités. 

C'est inimaginable, que les pouvoir publics n'aient pas encore compris où les juifs de France , pro sioniste, veulent en venir. Il n'y a pas une occasion qui se présente à eux où ils ne dénigrent, les Arabes, les musulmans, l'Islam, et je vous passe les diatribes contre le Pape, les Catholiques mais quand un humoriste caricature un rabbin, il ne trouve plus de salle pour y exercer son art. Vous avez dit bizarre ?  Pensent-ils réellement "travailler" pour le sionisme, et Israël ?   

Je ne vais pas faire-là l'historique des crimes commis par Israël, un Etat né d'un VIOL, de la violation des droits du Peuple de Palestine.

Il est temps que cette intelligence rudérale, juive ou non, arrête de nos prendre pour cons.


lundi 21 mars 2011

110320 Info

110320 01  [ 06/03/2011 - 19:04 ]
Israël refuse de renouveler le droit de séjour de l'évêque Doany à al-Qods
Al-Qods occupée –  Le ministre sioniste de l'intérieur, Eli Yishaï, qui appartient au parti religieux extrémiste ultra-orthodoxe"Shas", a refusé d'accorder le renouvellement du droit de séjour de l'évêque Suheil Doany, patriarche et patron de l'église épiscopale en Terre sainte.
Devant la prévarication de nos dirigeants, mais aussi devant l'impossibilité des instances internationales à faire respecter le droit, il parait logique d'admettre que les criminels israéliens agissent sans tenir compte du droit international, mais aussi de la bonne séance qu'il devrait y avoir entre les hommes, les communautés religieuses ou humaines.
Il faut réellement que la société (le monde) prenne la mesure de ce qu'est le sionisme en réalité, si nous voulons qu'un jour les hommes vivent en bonne intelligence. 
Le sionisme et ses souteneurs est un cancer qui dégrade tous ceux qui l'approchent.

110320 02  [ 06/03/2011 - 18:47 ]
Arrestation de deux palestiniens sur des barrages militaires
Cisjordanie –  Les forces de l'occupation ont arrêté, aujourd’hui à l'aube, dimanche 6/3, des citoyens palestiniens participant a des manifestations contre le "Mur de l'apartheid".
Des sources locales ont dit que les forces sionistes ont arrêté un citoyen du village du Prophète Saleh, à Ramallah, ainsi qu’un autre à Bethléem, après des pénétrations dans les maisons et quartiers de cette ville.

110320 03  [ 06/03/2011 - 13:53 ]
La police israélienne lance l'assaut contre le lycée arabe à Lod
Le conseil des élèves dans le Lycée arabe dans la ville de Lod dans les territoires palestiniens occupés en 1948 a décidé une grève générale d'un jour, en raison de l'agression de la police israélienne contre l'élève Mohamed Eid, lorsqu'elle démolissait la maison de la famille d'Abou Eid, le mercredi dernier, pour la deuxième fois.
Le conseil des étudiants s'est réuni lors de la journée scolaire et a pris une décision à l'unanimité d'organiser une grève générale en protestation contre les pratiques inhumaines et arbitraires de la police israélienne contre l'élève qui a tenté de défendre sa maison pendant de la démolition.

110320 04    [ 07/03/2011 - 21:01 ]
Le Mossad est derrière l’enlèvement en Ukraine de Dr. Dirar
Les occupants israéliens persécutent les Palestiniens dans leur patrie, mais pas seulement ; ils les poursuivent partout, même à l’étranger. Le service israélien de renseignements "le Mossad" a pris la charge d’enlever, d'assassiner les Palestiniens à l'étranger et plus généralement tous ceux qui par leur action y compris légale peuvent porter tord à l'Etat israélien.

110320 05   [ 07/03/2011 - 13:00 ]
Israël annonce l'achèvement de la première phase du mur avec l'Egypte
Al-Nassera –  Un responsable militaire sioniste a déclaré que la première étape des travaux de construction du mur électronique qui sépare les territoires palestiniens occupés en 1948 et l'Egypte sera bientôt achevée.
Le journal hébreu "Maariv" a rapporté dimanche , que la construction de 12 kms du mur surmonté de barbelés, est terminée  et que l'achèvement de la construction du mur d'une longueur de 210 kms est prévu durant le premier quart de 2013.
De son côté, un haut responsable militaire sioniste a déclaré qu'une fois réalisé, le mur électronique comprendra un mur en béton qui empêchera le creusement des tunnels, et un autre mur d'acier qui dissuadera les clandestins de franchir la frontière.

110320 06  [ 07/03/2011 - 13:04 ]
L'occupation démolit deux maisons à Beit Amr au nord d'al Khalil (Hébron).
Al Khalil –  Les forces de l'occupation sionistes ont remis à deux citoyens palestiniens des habitants du village de Beit Amr au nord d'al khalil en Cisjordanie occupée, des ordres de démolition concernant leurs maisons sous prétexte qu'elles sont proches de la route de contournement.
L'inacceptable est moins dans ces pratiques inhumaines de ces truands, que le laisser faire du monde dit libre, démocratique.
A quand un droit international pour tout le monde et pas uniquement pour ceux qui s'opposent à l'occident ?
Les despotisme n'a pas de couleur idéologique, les despotes, ce sont des êtres égoïstes, cupides, imbus de leur personne et inutiles à la société.
  Si Israël n'était pas soutenu par les truands occidentaux, il y a bien longtemps qu'il aurait du rendre les "armes".

110320 07    [ 08/03/2011 - 23:30 ]
L’occupation confisque des centaines de dunums près d’al-Qods pour la construction du mur raciste
Al-Qods occupée (Jérusalem) –  Le Comité de défense des terres à Abou Dis a déclaré que l’armée israélienne a émis un ordre de confiscation de 480 dunums (48 hectares) des terres de la ville d’Abou Dis près d’al-Qods, afin d’achever la construction du mur de séparation raciste.
Il a souligné que « l’objectif principal de ce mur n’est pas sécuritaire, mais la confiscation de terres et l’éloignement des autres régions autant que possible de la ville de Jérusalem et l’expansion des colonies ».
L’avocat Bassam Bahr, président du Comité, a rappelé que ce mur partira de l’est de la ville d’Abou Dis, et conduira ainsi à diviser la Cisjordanie du nord au sud. Ce mur de séparation s’établira du nord au sud de la Cisjordanie et séparera la région d’al-Qods du nord au sud.
Nos dirigeants perdent toute la crédibilité de leurs administrés, a soutenir de tels fourbes. Il n'y a pas un seul souteneur de ses criminels qui n'ait pas un intérêt personnel.
Ce n'est pas comme cela que l'on administre une société...

110320 08   [ 08/03/2011 - 23:16 ]
La Knesset approuve en première lecture une loi interdisant le boycott d'Israël
Al-Qods occupée   La Knesset a adopté lundi 7 mars en première lecture, un projet de loi du député extrémiste Zeev Elkin, chef de la coalition, qui vise à poursuivre toute personne qui boycotte l’entité en raison de la politique de l’occupation et de la colonisation.
Les députés arabes Hanna Suweid président du bloc, le Dr Dov Hanin, et le Dr Afou Ighbaria se sont opposés à cette loi.
Le député Suweid a déclaré que cette loi rejoint les lois racistes anti-démocratiques proposées par les députés sionistes de droite semaine après semaine, profitant de leur majorité parlementaire. Ils utilisent cet avantage pour légiférer des lois racistes portant atteinte aux valeurs humaines et jugeant les citoyens en vertu de leurs opinions politiques.
Hitler est né en Israël,
Ce même député a affirmé que cette loi ne changera pas le résultat souhaité, et n’intimidera pas les universitaires et les associations qui œuvrent pour le boycott de l’occupation en raison de sa politique arbitraire. La solution serait de mettre fin à l’occupation et ses crimes, et non de poursuivre ses adversaires.
Il a souligné que cette loi contredit également la loi sur la liberté d’expression car elle prévoit la poursuite de tous ceux qui appellent à ne pas acheter les produits provenant des colonies.
Pour sa part, le député Dov Hanin a fortement attaqué le projet de loi en disant que « le danger inhérent à la loi est la défense désespérée des colonies, et la confusion entre Israël et les colonies, puisque tout type de boycott des colonies est considéré comme un boycott d’Israël dans son ensemble, ce qui n’est pas juste ».
Comment penser autrement !

110320 09   [ 08/03/2011 - 15:03 ]
La nazification de Jérusalem-est, se poursuit.    
Les autorités sionistes remplacent le nom de certaines rues d’al-Qods par d’autres en hébreu.
Al-Qods occupée (Jérusalem) –  L’unité de recherche et de documentation du Centre d’al-Qods pour les droits sociaux et économiques a déclaré dans un communiqué que la municipalité israélienne d’al-Qods a commencé récemment à remplacer les noms arabes de plusieurs rues et ruelles de la Vieille ville de Jérusalem, par de nouveaux noms en hébreu.
Ces procédés d'un temps que l'on pensait révolu, doit rappeler des "choses"  aux Juifs rescapés de l'Holocauste... 

110320 10  [ 08/03/2011 - 12:17 ]
Incursion de l’occupation à l’est de Khan Younès au milieu de tirs intenses
Khan Younès –  Les forces de l’occupation sioniste ont pénétré ce matin l’est de la ville de Khan Younès (au sud de la bande de Gaza) de manière limitée, au milieu de tirs intenses et du survol des avions de reconnaissance.
Des sources palestiniennes ont affirmé que deux bulldozers et quatre véhicules militaires sont partis ce matin du passage israélien de Soufa, à l’est de Rafah, et se sont avancés en direction de la ville de Khuza’a, à l’est de Khan Younès.
Elles ont ajouté que cette incursion était accompagnée de tirs soutenus de la part des forces israéliennes, et du survol d’avions de reconnaissance dans le ciel de la ville.
Les zones frontalières connaissent en permanence les mouvements des forces sionistes, le long de la frontière de l’est et du nord de la bande de Gaza.
La politique que mène le despote Libyen contre son peuple n'est pas acceptable. Cependant comment se fait-il que nous supportons la politique que conduit l'état israélien contre le peuple de Palestine ?
Par l'intermédiaire d'anciens militaires, Israël à fourni des mercenaires à la Libye !

110320 11   [ 08/03/2011 - 17:43 ]
Les colons et l'armée attaquent Qusra : 13 Palestiniens blessés
ISM -  Hier après-midi 7 mars, des colons venant des avant-postes illégaux, rapidement accompagnés par l'armée israélienne, ont attaqué le village de Qusra, au nord de Naplouse. 13 palestiniens ont été blessés et transportés à l'hôpital Rafidia, à Naplouse. Les infirmiers ont rapporté que les ambulanciers ont été empêchés d'approcher les blessés. Plusieurs victimes ont été grièvement blessées. Ibrahim Hassan, 15 ans, a été blessé par une balle dans le dos qui lui a traversé un rein avant de sortir. Son état est stable, mais il risque perdre un rein.

Qaher Oude, 25 ans, a été blessé d'une balle à la jambe gauche puis tabassé. Les colons l'ont frappé à coup de pierres et de matraques sur le haut du corps puis lui ont écrasé la jambe blessée avec une grosse pierre (photo ci-dessous). Il est opéré aujourd'hui.

"J'ai entendu que des gens étaient blessés, alors je suis parti les aider et tout d'un coup, ils m'ont tiré dessus. Il y avait des colons partout," dit Qaher Oude.

Trois fermiers palestiniens travaillaient sur leur terre, à l'extérieur du village de Qusra, lorsqu'ils ont été attaqué par les colons des avant-postes illégaux voisins. A 16h30, l'imam du village a appelé à l'aide pour les fermiers et les gens du village sont allés les rejoindre. Lorsqu'ils sont arrivés, 4 Palestiniens étaient déjà blessés et l'armée israélienne était là, protégeant les colons. Il y a eu au total une cinquantaine de colons, accompagnés par l'armée israélienne.

Les habitants de Qusra ont indiqué que les soldats n'ont rien fait pour empêcher la violence des colons, et au contraire, ils ont pris part au tabassage et aux tirs sur les civils palestiniens. Plusieurs blessés ont confirmé qu'ils avaient été frappés et blessés par balle par les soldats, d'autres par les colons. "Ce sont des balles israéliennes, ça ne fait aucune différence," a dit un des villageois.

Parmi les blessés à Qusra hier, certains ont été blessés par balles réelles et balles caoutchouc-acier, ils ont été battus par les colons et les soldats et ont été asphyxiés par les gaz lacrymogènes.

Qusra, 4.000 habitants, est situé à 22kms au sud de Naplouse, près de la colonie illégale israélienne de Migalim. C'est la deuxième fois en deux mois que le village est confronté à la violence des colons illégaux.
Qu'a l'intérieur de la communauté juive il y avait des êtres arrogants, on le savait, c'est d'ailleurs une des explications qui permettraient de comprendre les vicissitudes émaillant cette communauté, même s'ils ne s'appelaient pas encore sionistes.
Ce sont des êtres, sans nul doute instruits, pour qui la fin justifie les moyens. Des êtres sans état de conscience, qui ne peuvent comprendre que leur liberté s'arrête où commence celle de l'autre. Leur renommé, souvent surfaite, est surtout divulguée par la communauté et l'auto-déférence qu'ils se témoignent. A se demander, s'il ont conscience du ridicule que représente  la flagornerie "communautariste".    
Etre libre, ce n'est point pouvoir faire ce que l'on veut, mais c'est vouloir ce que l'on peut.  (Jean Paul Sartre)

110320 12     [ 09/03/2011 - 19:43 ]
Pérès prétend que le calme des révolutions arabes viendra de la réalisation du processus de paix
Dans un discours prononcé, aujourd'hui mercredi 9/3, devant les élèves de l'une des écoles juives, Pérès a vu que les révolutions dans la région ne sont pas des bouleversements politiques, déclarant qu'ils sont des révoltes menées par les jeunes qui voient clairement grâce à la technologie ce qu'il appelle "Le visage hideux de la dictature".
Il a raison, mais, moins du fait d'un processus de paix fantasmagorique, que du changement de la politique criminelle de l'état voyou et du jugement pour crimes de guerre et contre l'humanité de ses responsables. 
Les Juifs venus d'Europe veuillent vivre en paix en Palestine, cela se comprend surtout après l'Holocauste, la Shoah, mais ils n'ont aucune exigence à faire valoir en Palestine ni au Proche-Orient. Et il faut que les juifs s'étant rendu coupables de crimes soient jugés, comme les responsables nazis l'ont été.
Il n'y a que notre propre lâcheté pour permettre au sionisme, à cette bande de criminels, d'agir ainsi.

110320 13   [ 09/03/2011 - 17:38 ]
L'occupation envahit des villages à Jénine et lance une campagne d'arrestation en Cisjordanie
Jénine   Les forces de l'occupation sioniste ont pris d'assaut de nombreux villages palestiniens à l'est de la ville de Jénine en Cisjordanie occupée, aujourd'hui à l'aube, le mercredi 9/3, et ont installé un barrage à l'entrée du village de "Tanaké", à l'ouest de la ville de la ville.
Des témoins oculaires ont déclaré que plusieurs jeeps militaires sionistes ont envahi le village de Dir Abou Dhaeif, Dir Ghazalah et Beit Kad et se sont déployées dans leurs rues.
Dans le même contexte, le village de "Tanak", s'est vu envahi par les blindés sionistes qui se sont déployés dans les rues du villages.
D'autre part, les forces occupantes ont lancé une vaste campagne d'arrestation dans diverses régions de la Cisjordanie occupée, arrêtant 8 citoyens palestiniens.
Les forces occupantes ont envahi la ville de Ramallah, Naplouse et al Khalil et ont arrêté 8 Palestiniens en les emmenant vers une direction inconnue.

110320 14    [ 09/03/2011 - 14:32 ]
Ministère des prisonniers se félicite des déclarations de Ban-Ki-moon
Gaza -   Le  ministère des prisonniers et des libérés palestiniens a loué les déclarations faites par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Ban Ki-Moon lors de la Réunion internationale chargée d'examiner la question des prisonniers et organisé actuellement dans la capitale autrichienne où il a appelé les autorités occupantes israéliennes à libérer tous les prisonniers palestiniens de leurs prisons.

110320 15   [ 09/03/2011 - 13:47 ]
Gaza: Entrée de l'aide humanitaire du Qatar par le passage de Rafah
Rafah-  Les autorités égyptiennes ont autorisé, mercredi soir, le 8/3, l'entrée de 7 tonnes de lait pour les enfants, fournis par une association de bienfaisance qatarie.
L'association de bienfaisance qatarie a souligné qu'elle a remis la cargaison d'aide humanitaire à l'hôpital (Centre médical de Chifaa) de Gaza, attirant l'attention sur son intervention motivé  par le manque grave des médicaments et soulager les enfants.

110320 16    [ 09/03/2011 - 13:04 ]
L'occupation craint une révolte populaire en Cisjordanie
Ramallah –  Le journal hébreu "Haaretz" a cité dans son édition de mercredi 9/3 que la direction de l'armée sioniste en Cisjordanie occupée a préparé il y a environ un an un programme global pour combattre de vastes manifestations en Cisjordanie, mais elle modifie actuellement ce programme à la lumière des révolutions populaires en Tunisie et en Egypte.
Le journal a rapporté de hauts officiers sionistes qui ont déjà travaillé en Cisjordanie occupée, pensent qu'il n'y a aucune manière efficace pour lutter contre une Intifada populaire d'importance et non-violente.
A n'en pas douter, c'est la prévarication, malversation, et le despotisme des dirigeants qui obligent ou obligeront les populations à se révolter, ça et là... C'est une certitude, parce qu'il n'y a pas d'autre issue possible. 

110320 17     [ 09/03/2011 - 13:10 ]
Les habitants de Lod manifestent contre la politique de démolition des maisons, en solidarité avec la famille sinistrée d'Abou Eid
Al-Nassera –  La ville de Lod dans les territoires palestiniens occupés en 1948 a vécu la nuit dernière une importante manifestation devant le siège de la municipalité sioniste à Lod, en solidarité avec la famille sinistrée d'Abou Eid, après que les forces occupantes aient démoli 7 maisons, il y a 4 mois.
Des sources locales ont déclaré que plus de 1000 Palestiniens ont participé à cette marche qui a été organisé pour la 13éme fois consécutive, brandissant le slogan "Non à la démolition" et "Non à la confiscation des droits de l'homme à vivre avec dignité".
La ville de Lod est le lieu de campagnes de démolition continuelles contre les maisons des citoyens dans les quartiers arabes de la ville sur la base des plans visant à y minimiser l'existence palestinienne au profit des projets de judaïsation de la ville.
Comment dire, comment faire comprendre aux juifs, qu'ils font fausse route ? Qu'ils cautionnent l'équivalent des crimes nazis...

110320 18     [ 09/03/2011 - 12:24 ]
Appels à cesser les violations sionistes contre la femme palestinienne
Gaza –   Le ministère palestinien de l'Information a appelé la communauté internationale à intervenir pour faire cesser les violations commises par l'occupation sioniste contre la femme palestinienne, et à mettre la pression sur l'entité sioniste pour libérer les détenues palestiniennes et stopper la politique de ciblage, le blocus et les violations pratiquées par l'occupation contre elles dans divers aspects de leur vie.
Dans un communiqué publié le mardi soir 8/3 à l'occasion de la Journée mondiale de la femme, le ministère a salué la capacité de la femme palestinienne à surmonter les crises et à défier les difficultés dans tous les domaines de la vie.
Le plus étonnant, est le silence de la femme juive qui regarde ses voisines avec le même regard que les femmes allemandes regardaient les femmes juives que l'on conduisait à l'abattoir...

110320 19    [ 09/03/2011 - 12:47 ]
Une association américaine demande la diffusion d'affiches dénonçant les crimes sionistes
CPI  - Une association dans la ville de Seattle à Washington dans l'ouest des Etats-Unis a annoncé le lundi 7/3, son intention de recourir à la justice après que les autorités américaines lui aient refusé son droit d'accrocher sur les autobus de la ville des affiches condamnant les crimes de guerre sionistes dans la Bande de Gaza .
La "Campagne de sensibilisation sur le Moyen-Orient" qui siège à Seattle, compte présenter une plainte en justice contre une décision publiée par un juge refusant de contraindre les autorités du comté de King, qui possède les sociétés de transport, à poser des affiches payées par l'association sur les autobus et sur lesquelles est écrit "Crimes de guerre israéliens : Regardez où vont vos impôts".
L'association avait payé, en décembre dernier, la publication de ces affiches sur 12 autobus afin de protester contre la promesse des Etats-Unis de payer 30 milliards de dollars d'aides militaires à l'entité sioniste au cours de la prochaine décennie .
L'association a essayé de lancer sa campagne à l'occasion de la deuxième commémoration du début de l'offensive sioniste contre la Bande de Gaza, le 27 décembre 2008.
Ces affiches ont causé une controverse dans la ville de Seattle, malgré le fait qu'elles ne soient pas publiées sur ordre des autorités du comté.
Nous savions que le sionisme nous prend pour des cons, que les subsides versées à l'État voyou et les pots de vins versés à nos dirigeants, nous revenaient comme un boomerang et ce sont nos impôts qui en assuraient le vol. (Trajet effectué par le boomerang)
Mais, nos vieux vivent avec 600 euros par mois...

110320 20    [ 10/03/2011 - 14:21 ]
Adjoint de Netanyahu : Pas de gel de la colonisation ou de retour aux frontières de 1967
Al-Nassera  Le vice-premier ministre sioniste chargé du renseignement, Dan Meridor, a insisté sur le fait que l'entité sioniste ne gèlera pas la colonisation dans la ville occupée d'al-Qods, et refuse de retourner aux frontières des territoires occupés en 1967 qui sont revendiquées par la partie palestinienne pour  les nouvelles frontières de son futur Etat .
Dans un entretien avec la radio hébreu, Meridor a appelé, le jeudi 10/3, son gouvernement à proposer un plan politique qui prévoit la création d'un Etat palestinien démilitarisé et l'annexion des grandes colonies sionistes en Cisjordanie à la souveraineté de l'occupation, selon ses propos.
C'est brutal, c'est criminels, mais cela a le mérite d'être clair.
L'Occident, les États dit démocratiques à la poltronnerie viscérale, seraient capables d'accepter que l'État voyou et ses criminels COUARDS permettent aux palestiniens d'avoir un bantoustan que l'on nommerait ÉTAT, mais démilitarisée.
Ces sionistes là sont si conscients de crimes qu'ils commettent qu'ils ne peuvent permettre, qu'un État démilitarisé.    
Entre-nous, ce Meridor là, transpire la traîtrise...

110320 21    [ 10/03/2011 - 12:58 ]
Human Rights Watch : demande à l'occupation d'arrêter la démolition des maisons des Palestiniens de 48 (Israël)
Al-Qods occupée –  "Human Rights Watch" a appelé, le mercredi 9/3, les forces de l'occupation sioniste à arrêter immédiatement la démolition des maisons des citoyens Palestiniens qui habitent dans les territoires palestiniens occupés en 1948. (Israël)
Sarah Leah Whitson, directrice exécutive du département du Moyen-Orient à Human Rights Watch a déclaré dans un rapport publié mercredi, que l'entité sioniste doit assurer l'égalité dans le traitement et le processus de planification et de zonage pour les non-juifs.
Elle a ajouté que les autorités de l'occupation permettent la construction pour les juifs tandis qu'elles démolissent les maisons arabes à proximité, confirmant que c'est une discrimination claire, mais les responsables israéliens ne présentent aucune justification a ce traitement raciste.
L'Organisation internationale a souligné dans son rapport que, le 13 décembre 2010, les inspecteurs du département juif des terres et la police israélienne ont démoli 6 résidences appartenant à des citoyens palestiniens dans le quartier "Abou Tuk", près de la ville de Lod, causant l'expulsion de 67 personnes, dont 27 enfants, de la famille d'Abou Eid, devenus sans abri.
Elle a également déclaré que, le 2 mars 2011, la police sioniste a pris d'assaut le même quartier et détruit les fondations de deux maisons qui étaient destinées à la famille d'Abou Eid et que les membres de la famille déplacée résident chez des voisins ou vivent dans des tentes.
Les autorités juives prétendent que ces maisons n'avaient pas de permis, mais elles ont toujours refusé d'accorder de tels permis, alléguant que ces terres sont à usage "agricoles" et non pas d'habitation. Mais elles ont récemment considéré de nouveau les terres voisines agricoles comme résidentielles, afin de construire des logements pour les policiers juifs et elles ont également approuvé un projet de création d'un collège religieux juif dans un emplacement voisin.
Le rapport de "Human Rights Watch" souligne que des centaines de maisons à Lod qui sont concernées par les ordres de démolition immédiate sont situées dans les quartiers arabo-palestiniens. De plus, il y a maintenant environ 1600 unités d'habitation dans la ville de Lod considérées comme "illégales" et donc soumises à des ordres de démolition, car elles n'ont pas de permis, selon les données du gouvernement raciste.
Il me semble inutile de préciser que le monde doit prendre conscience des crimes que le Foyer juif commet en Palestine...

110320 22  [ 10/03/2011 - 11:07 ]
Netanyahu affirme que la ligne de défense de son entité sioniste est dans la vallée du Jourdain
Au cours d'une visite très impromptue dans la vallée du Jourdain, qui sépare la Jordanie de la Cisjordanie, le Premier ministre de l'occupation israélienne, Benjamin Netanyahou a déclaré que son entité sioniste, devrait rester présent le long du Jourdain, y compris en cas de réalisation d'un accord de paix durable.
Il est clair qu'il ne peut y avoir accord de paix dans ces conditions.
"Quelle que soit la configuration future, quel que soit l'accord, notre armée israélienne devra rester ici, le long du fleuve Jourdain" a insisté Netanyahu, soulignant: "C'est notre police d'assurance."
Netanyahou a estimé que les bouleversements dans la région du monde arabe doivent renforcer l'occupation sioniste"Israël", dans son engagement d'établir de ""solides fondations sécuritaires".
En effet, durant sa visite qui intervenait, le 8 mars, en coïncidence avec la journée internationale des Droits de la Femme, Netanyhau a également rencontré des femmes soldates et officiers, leur rappelant qu'elles représentaient un tiers des forces armées, et étaient désormais présentes même dans les unités combattantes.
Il est évident que la ligne de défense de l'État voyou, sera toujours là où il n'y exerce pas ses crimes.
Remarquons sur cette photo son caractère inique, des soldates fières des crimes que le sionisme commet en Palestine, c'est la preuve de la déchéance morale de cette société.
La vallée du Jourdain, déclaré zone militaire et où les sionistes démolissent l'habitat autochtone et construisent, en revanche, des colonies.

110320 23  [ 10/03/2011 - 10:44 ]
L'occupation israélienne craint une révolte populaire en Cisjordanie

110320 24    [ 11/03/2011 - 19:42 ]
Le tribunal israélien chasse un Palestinien de sa maison.
Al-Quds occupée – Le bureau israélien des procédures a approuvé la décision de chasser une famille palestinienne de sa maison, dans le quartier de Ras Al-Amoud, dans la ville d’Al-Quds, Jérusalem-Est.
La radio israélienne qui a diffusé cette nouvelle a prétendu que cette famille avait construit une chambre de façon illégale, ainsi que d’autres murs.
La radio a ajouté que la maison appartient au riche Américain Arvin Moskovich.
A souligner que des activistes de la droite israélienne avaient déclaré leur intention d’habiter dans la maison. Mais le chef de famille palestinien Khaled Hamedallah a répondu qu’ils devraient passer sur leurs corps, toujours selon la radio.
Comment est-il possible que des "philosophes" qui devraient, non, nous dire ce que nous devons faire, mais par leur exemplarité, nous le monter, continuent à soutenir ces erreurs de la nature. C'est parce qu'ils sont juifs et que ces... le sont aussi ?
La communauté juive, mais aussi la religion israélite se discrédite, en Palestine. C'est une certitude.
Cette arrogance dont font preuve les sionistes, ne serait-elle pas la caractéristique principale qui, avec la cupidité, amène aux vicissitudes qu'a toujours traversé cette communauté ?     

110320 25      [ 11/03/2011 - 14:31 ]
Al-Sani’ : Les membres juifs de la Knesset rivalisent dans l’inimité contre les Palestiniens
Al-Nasserah (Nazareth) –  Le député Taleb al-Sani’, président du Parti arabe démocratique, a déclaré lors de son discours au cours de l’examen de l’amendement sur la citoyenneté à la Knesset, que les membres juifs extrémistes « sont en concurrence pour celui qui aura le plus d’inimité et de haine contre les Palestiniens, ils proposent des projets de loi racistes contraires aux valeurs humaines et fondamentales des droits du citoyen ».

Le député a ajouté que « les membres de la Knesset instigateurs de la loi n’ont aucun droit à cette terre, car nous recevons la citoyenneté car nous sommes les citoyens autochtones de ce pays et nous resterons ici ».
« Cette terre est la nôtre, ces montagnes et ces vallées sont les nôtres, et c’est un fait historique, il est impossible de déchoir un citoyen arabe de sa nationalité par la menace et la répression, car notre citoyenneté n’est pas conditionnelle et n’est une faveur de personne », a-t-il poursuivi.
Le député al-Sani’ a précisé : « Cette proposition de loi est d’ordre politique et elle est illégale, le conseiller juridique du gouvernement s’y opposera et elle n’aboutira pas ». Il a de même affirmé que « même si la Knesset a approuvé ce projet de loi avec la majorité des extrémistes, pour la minorité arabe cette loi fasciste sera illégale et vouée à disparaitre ».
Mais il y aura toujours un philosophe scolastique (français) pour affirmer le contraire.

110320 26   [ 11/03/2011 - 13:50 ]
Abou Zouhri considère que l’enlèvement d’al-Sisi par le Mossad est une arrogance de plus.
Gaza –  Le Dr. Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas, a estimé que l’enlèvement par l’occupation sioniste du citoyen gazaoui, l’ingénieur Dharar al-Sisi, en Ukraine et son transfert en détention dans les prisons israéliennes sont une forme d’arrogance pratiquée par l’occupation et ses services du Mossad.
Abou Zouhri a affirmé aujourd’hui dans une déclaration exclusive au CPI que ce crime représente une transgression du droit international, une violation de la souveraineté ukrainienne et un mépris de la communauté internationale.
Il a tenu l’occupation sioniste entièrement responsable de la sécurité du citoyen al-Sisi, et demande sa libération immédiate.
Le porte-parole a appelé l’Ukraine à assumer sa responsabilité concernant ce crime grave qui a été commis sur son territoire.
Il a également demandé aux organisations internationales à poursuivre en justice l’occupation pour ce crime et à faire pression pour le libérer.
Pourquoi qu'Israël devrait respecter la souveraineté des Etats et le droit international ?
Il ne respecte même pas ses propres citoyens à partir du moment qu'ils ne sont pas juifs, pour quoi devrait-il respecter les palestiniens ?
Kadhafi assassine ses citoyens, mais que fait le sionisme ?

110320 27   [ 12/03/2011 - 19:16 ]
Des colons sionistes attaquent le village de Burine à l'est de Naplouse
Des témoins oculaires ont déclaré au correspondant du CPI que des dizaines de colons sionistes ont envahi le village et ont fait des énormes dommages, surtout au côté est du village, qui a été attaqué par les extrémistes comme résident dans les colonies voisines, "Brakhah", Itimar et etc.
Où sont tous ceux qui criaient à mort les assassins hier et se taisent aujourd'hui ?

110320 28 [ 12/02/2011 - 16:29 ]
Un jeune palestinien battu à mort par des colons juifs
Al Qassam Website -  Un Palestinien a été battu à mort par des colons juifs dans le village d’Aqab dans le centre de Jérusalem occupée ce vendredi, lors d’affrontements dans la ville avec les troupes d’occupation israéliennes.
Le journal Yediot Aharonot cite la police israélienne comme disant qu’un jeune palestinien non identifié a été sévèrement battu par des colons juifs qui ont attaqué des citoyens palestiniens dans le village.
Le journal annonce aussi que le jeune homme a été transporté à l’hôpital où il a été déclaré mort et plus tard emmené à institut médico-légal d’Abou Kabir.
Pendant ce temps, un certain nombre d’autres habitants de Jérusalem ont souffert de difficultés respiratoires à la suite de l’inhalation de gaz lacrymogènes envoyés par les forces israéliennes lors des affrontements à proximité de la tente de sit-in plantée dans

Silwan dans le quartier de Bustan dans la ville de Silwan.
12 février 2011 - Al Qassam Website - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.qassam.ps/news-4162-Jewi...
TRaduction : Info-Palestine.net
Si nous avions des médias honnêtes, si les juifs, enfin ceux médiatisés, était honnêtes, si en Occident nous avions des dirigeants honnêtes, ces crimes ne passeraient pas sous silence, du moins ce ne sont pas les citoyens qui seraient obligés de donner l'information.
Il regrettable que nos dirigeants se vautrent dans tant de fange, il est regrettable que le peu de juifs honnêtes qui restent (à croire qu'Hitler n'a assassiné que les honnêtes), ne dénoncent ces barbaries, car il n'est pas possible qu'une communauté commette autant de crimes sans qu'a l'intérieur d'elle même, il n'y pas des coreligionnaires qui se révoltent et qui dénoncent les criminels qu'ils abritent.     


110320 29  [ 12/03/2011 - 10:57 ]
Le BDS, ça MARCHE.
BDS : Dexia exclue des placements Triodos
Banque Triodos - AIC  -  La banque belge Dexia a été exclue de l’univers des placements durables Triodos en raison de ses financements continus accordés aux colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés.

Dexia en Israël
Dexia Israel Bank (DIB), filiale de Dexia, a financé les colonies israéliennes dans le passé. En réponse aux pressions des actionnaires et des acteurs concernés, DIB a cessé d’accorder des prêts aux colonies israéliennes en juin 2008.
Selon certaines indications, des prêts en cours auraient été annulés, même si le prêt au plus long terme, dans le portefeuille, ne prend fin qu’en 2017.
Les mesures prises par DIB ont déclenché un tumulte de protestations en Israël et un conseil régional important dans le sud d’Israël a appelé au boycott de DIB.
En dépit du gel pour les nouveaux prêts et des annulations par DIB, la banque conserve toujours ses prêts en cours à la municipalité de Jérusalem.
Jérusalem se trouve au cœur des territoires occupés et depuis 1967, Jérusalem-Est est sous la domination du gouvernement israélien.
Des colonies y ont été implantées pour les occupants juifs seulement, et les colons y bénéficient d’avantages financiers conséquents, ainsi que de l’accès à la terre et aux ressources naturelles, dans ce territoire contesté.
En finançant la municipalité, les prêts de DIB sont potentiellement utilisables pour financer les violations des droits humains qui frappent les Palestiniens à Jérusalem-Est
 
Dialogue
Dexia est conscient de son implication potentielle dans les violations des résolutions des Nations-Unies et Triodos a eu des échanges approfondis sur cette question, mais jusqu’à présent, Dexia n’a pas exprimé son intention d’annuler ou de réserver ses activités de financements à la municipalité de Jérusalem.
Ni manifesté aucune intention de s’assurer par ailleurs que les financements DIB ne participaient pas aux violations des droits humains dans les territoires contestés.
Pour ces raisons, Dexia a été exclue de l’univers des placements durables Triodos.
Mais en Occident, en France nous ne pouvons construire...
Trop cher, trop risqué...
Pourtant le manque de logements pour la population, est criant.
On est si cons que ça ?
Nous connaissions les implications qu'il y a entre les Juifs et l'argent, tant que cela resté dans le domaine de l'enrichissement personnel, on pouvait laisser faire, mais si ces implications amènent à commettre ou cautionner des crimes, cela n'est plus acceptable...  

110320 30    [ 13/03/2011 - 20:24 ]
L'occupation refuse la visite de l'avocat de "Solidarité internationale" aux détenus à Hawara
Naplouse  L'Association de la Solidarité internationale pour les droits de l'homme a affirmé que la majorité des jeunes hommes palestiniens qui ont été arrêtés par les forces occupantes après l'opération d'Itimar, ont été transportés au centre d'arrestation de Hawara au sud de Naplouse.
Le chercheur de la "Solidarité Internationale", Ahemd Al-Bitawi, a souligné que son organisation a pu obtenir une liste de tous les prisonniers dans le centre de Hawara et que l'administration pénitentiaire a refusé de permettre à l'avocat de l'organisation de rendre visite aux détenus pour s'assurer de leur santé  et transmettre  leurs messages aux familles.
Al-Bitawi a ajouté que la plupart de ces détenus soudainement enlèves l'on été vers minuit, par grand froid, ce qui exige la visite urgente de leurs familiers et permettre de leur apporter des vêtements.
23 détenus palestiniens emprisonnés dans la prison de Hawara, dont la majorité appartient au village d'Orta.
Mais, le monde bien pensant vole, au secours de citoyens épris de liberté tandis qu'en Palestine le monde cautionne les citoyens privés de liberté.
Où est la cohérence dans tout ça ?
Dans un partage du monde inhumain, que des escrocs veulent rendre humain à leur manière : Un Eden pour eux, un no-mans-land impropre à l'existence pour les autres.  

110320 31     [ 13/03/2011 - 17:49 ]
Au cours d'un raid mené par les colons sionistes dans l'esplanade des Mosquées, l'occupation attaque les fidèles dans la mosquée sainte d'al-Aqsa
Al-Qods occupée  De violents affrontements ont éclaté, ce matin dimanche 13/3, entre les fidèles palestiniens dans la mosquée sainte d'al-Aqsa et les soldats de l'occupation qui protégeaient des groupes de colons extrémistes sionistes qui ont pris d'assaut les esplanades des mosquées.
Les palestiniens sont qualifiés de terroristes par cela même qui les terrorisent.
Mais le monde bien pensant acquiesce, de ces deux grandes oreilles.