vendredi 28 août 2015

Salut les Terriens, Michel Boujenah.



Il y a quelques jours, j'ai ré-visionné la vidéo de "Salut les Terriens" où Michel Boujenah dénonçait les résistants palestiniens de se servir d'enfants comme "bouclier", entre-autres contre vérités ou réalités sorties de leur contexte. 
Que les résistants palestiniens se servent des enfants comme bouclier est un mensonge éhonté, si des jeunes, parfois très jeunes enfants lancent des pierres, ils ne le font sur ordre de leurs parents, mais en dépit de leurs recommandations. Pour un enfant palestinien jeter des pierres aux colons et aux soldats est un acte de bravoure et de la même manière qu'un colon ou un soldat se vante d'avoir tué un palestinien, ces enfants se vantent à d'avoir jeté une pierre à un colon, un soldat. 

Les israéliens ont emprisonné un enfant de 4 ans pour avoir lance une pierre. Mais de cela  Boujenah n'en a pas parlé ! Il n'a pas parlé, non plus, de harcèlement quotidien subi par les populations palestiniens de la part l'armée ou des colons protégés par elle. Et lorsque je dis harcèlement, je dis : destruction de l'habitat autochtone ; incendie des oliveraies ; interdiction de l'accès à l'eau ; fermeture, par l'armée, des puits artésien etc. etc. 
 Mais de cela  Boujenah n'en a pas parlé ! Lorsque pour des raisons idéologiques (et la Shoah n'a rien à voir avec ce conflit, ce conflit est pure colonisation occidentale) on abonde dans le sens de ces criminels, c'est que au fond de soi on est  également un criminel, par procuration peut-être, mais un criminel à coup sur. Car ce que fait cet homme c'est excuser un crime contre l’humanité.
Je ne vais pas m'éterniser sur les mensonges de cet homme (Michel Boujenah), il fait partie des ces hommes qui se laissent verser par les mensonges et manipulations idéologiques des Shlihim: [émissaires sionistes envoyés d’Israël pour travailler dans les communautés juives de Diaspora et qui s’investissent dans le travail éducatif et culturel. ]

Je tiens à signaler que cet homme (Michel Boujenah) est un juifs séfarade qui n'a pas connu de la Shoah, il est donc aisé de le manipuler en faisant l'amalgame entre le génocide des Juifs par les nazis et le conflit israélo/palestinien, mais au-delà la mentalité
de ceux qui soutiennent le sionisme (juifs ou non) et la mentalité de ceux qui ont soutenu le nazisme (allemands ou pas) est la même. Ce sont des personnes attachés à l'intérêt personnel ou communautaire d'une situation, le bien ou le mal, la justice ou l'injustice est quelque chose d'abstrait pour eux, seul compte le bénéfice que l'on peut en tirer. Sans oublier le népotisme du fonctionnement juif qui n'accepte aucune critique autre que cèle d'un autre juif. M Boujenah à été le directeur de "Jazz à Antibes" lui l'humoriste, l'acteur, alors que tant et tant de musiciens avaient les capacités pour occuper ce poste.

Non ce monsieur, comme tant d'autres, répandent des mensonges pour tenter de pérenniser un Etat illégal pratiquant une politique d'apartheid et un colonialisme criminel.
La Résolution 148 voté par l'ONU le 29 novembre 1947 l'à été grâce au chantage des USA sur les pays du tiers monde, poussé au crime par le lobby juif américain. Cet Etat illégal n'a depuis respecté une seule des résolution de l'ONU condamnant sa politique.

En résumé critiquer les citoyens d'un État à qui l'on a tout pris, par l'influence de juifs argentés, des lobbys crées ad-hoc, seul des êtres inférieurs pouvaient le faire.
   
Albert Einstein : " l'esprit qui est à l'origine d'un problème ne peut pas être celui qui le résoudra. "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire