samedi 26 juin 2010

Conférence Stéphane Hessel (ENA-Strasbourg)

Conférence à l’ENA, rue Sainte Marguerite

Jeudi 22 avril 20h Audotirium de l’ENA
avec :   Stéphane Hessel, diplomate et rédacteuc avec René Cassin
de la déclaration universelle des droits de l'homme.
Nicole Kiil - Nielsen, députée au parlement européen; elle  était récemment en délégation à  Gaza
Nabil El-Haggar, palestinien,  professeur et vice-président  Culture de l'Université de Lille 1
Eric Rouleau, diplomate, spécialiste du Moyen -Orient
Yoav Shemer Kunz, citoyen israélien anti-colonialiste.
(Modératrice: Sophie Rosenzweig, journaliste à Arte )


Bravo M & P…
Bien joué, une nouvelle fois le collectif m’a empêché de m’exprimer, mais il n’a joué là –de mon point de vue- que son rôle.
(Et encore une fois je félicite M… qui si concernant les nouvelles disposition israéliennes à l'encontre des Palestiniens, avait été approximatif, il a été cette fois très efficace).
Ce que j'avais à dire était, aussi important que les questions, la plupart du temps personnelles, qui furent posées, en somme, c’est une coquille vide que l'on nous présenta...  


Ma première remarque c'est qu'il fut dommage que M Nabil El-Haggar fusse cloué sur sa stalle par M Hessel et n'e put développer sa vision moins consensuelle, d’un conflit qui n’en finit plus, que celle de Stéphane Hessel, mais ô combien plus exacte. 
Yoav Shemer Kunz, bien sympathique mais à part son expérience personnelle... 

Faisan encore partie du collectif, du moins officiellement, je vous fais part en pièce jointe : de la lettre que je dus envoyer en nom propre au Parlement Européen, le collectifs, par sa présidente, ne jugeant utile de le faire.
Faire respecter le droit international au Proche-Orient est, pour toute organisation se disant militer pou la paix, un devoir auquel il ne peut déroger sous peine d’être qualifié d'inutile.
Le collectif ayant été invité à la sous commission par la vice-présidente du Parlement Européen Mme Morghantini, le collectifs aurait du réagir a ce que l’on considérait comme une hypocrisie, de plus, à l’égard du Peuple palestinien. Croyez-vous que Mme Morghantini nous invita pour nos beaux yeux ?  C'est justement pour poser la question qu'elle ne pouvait poser ou contester la résolution qu’elle-même ne pouvait contester que le collectif fut invité. 
Mais elle croyait, sans doute, comme moi (au début) que le collectif militait pour une "paix" mais qui dit paix dit "paix juste" et une paix juste respecte le droit international et pour respecter le droit international  il fallait relever le mensonge, la manipulation du Parlement Européen, sur ce cas précis, qualifiant la résistance palestinienne de "terrorisme". 
Résister à l'envahisseur est un droit inaliénable de tout Etat. Il ne peut par conséquent être qualifié de terrorisme. 

La question  que j'aurais souhaité poser à M Stéphane Hessel est: 

Nous savons tous que l’impunité dont bénéficie Israël est favorisée, entre autres, par l’influence d’une grande partie de la diaspora et d’associations crées ad hoc, tel que Théodore Ertzel l’avait annoncée en 1897,  influence exercée sur des hommes, qui, très souvent par nos votes  se trouve au centre même des décisions.
Je donnerais comme exemple : « le rehaussement, obtenu au forceps, des accords bilatéraux -Europe/Israël- par le Président de la République française M Nicolas Sarkozy et le ministre français des Affaires étrangères M Bernard Kouchner, au moment de la présidence française de l’Europe. »
L'attitude et l’impunité israélienne, depuis soixante ans et sioniste depuis plus de cent ans encouragent, indéniablement, tous les despotes de la terre à en faire autant.  Et de l’aveu de Hajo Mayer, lui-même, juif rescapé du camp d’Auschwitz : « le sionisme est bien pire que le nazisme, concernant la manipulation et l’endoctrinement des mentalités ».
Sachant ce que je viens d’exposer, qui n’est qu’une infime partie des nuisances exercées par le sionisme et ceux qui le soutiennent. Ma question est la suivante : « devons nous (citoyens du monde) tenir compte de cet état de faits, dans les futures élections, qu’elles soient locales ; régionales ; nationales ; européennes : pour que la paix s’installe en Palestine, au Proche et Moyen-Orient  mais aussi dans le monde. » Personne ne peut ignorer que si Israël est la « pierre angulaire du désordre en Palestine le sionisme, même s’il n’est pas la seule composante, est la clé de voûte du désordre mondial.  
J’aimerais ajouter, si vous le permettez, que l’Europe actuelle trahît, non seulement, l’esprit qui anima ses pères : (la prospérité dans la paix, la justice et la démocratie).  Mais encore l’Europe d’aujourd’hui fait partie intégrante des criminels du « Nouvel  ordre mondial » ayant pour devise : « Communauté, Identité, Stabilité ».
Nouvel Ordre Mondial dénoncé par Aldous Huxley en 1933 dans (Le Meilleur des Mondes et dont nous pouvons remarquer les prémices en occident, mais surtout l’expérience grandeur nature, en Palestine. Et comme il le disait : le secret du bonheur et de la vertu est, d’« aimer ce que l’on est obligé de faire ». Tel est le but du conditionnement : « faire accepter aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper. »
Est-il possible, M Hessel, de connaître votre avis sur ces criminels cherchant à créer un « Eden » pour eux et un « no man’s land » impropre à l’existence pour les autres.
Enfin, je souhaiterais remettre à Mme Nicole Kiil-Nielsen la copie d’une lettre que j’avais envoyée au Parlement Européen, à titre personnel, contestant une de ses résolutions (Concernant les conditions de détention des prisonniers palestiniens en Israël) et que le collectif dans lequel je « milite » n’avait jugée utile de faire. Et je considère que la permissivité de nos élites actuelles ressemble fort au manque de courage qui permit à Hitler de mettre en place un des crimes les plus abominables de l’ère moderne : qui est celui d’assassiner des êtres humains, pour leur différence, ou d’être simplement ce qu’ils sont. 
 
Lire : Lettre au PARLEMENT EUROPEEN



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire