mardi 22 août 2017

Ce matin sur RMC, Gerard Collomb




Ce matin sur RMC, l'invité de  J.J. Bourdin est Gérard Collomb (Ministre de l'intérieur) qui déclare, entre autres, avec plus ou moins d'à-propos, que Daech veut imposer sa vision politique au monde et compare cette organisation terroriste (nos sommes d'accord) au nazisme.

Ce que cet homme oublie de préciser est que l'Occident veut aussi  imposer sa vision  de la politique et de l'économie au monde. Et en aucun cas il ne dit que Daech est né en Irak, suite à l'agression de la coalition occidentale et que la France, contrairement aux va-t-en-guerre actuels, avait refusé d'y participer. Que c'est, Jhon McCain (Sénateur américain) qui conjointement avec le Mossad (services israéliens) ont mis le "pied à l'étrier" aux responsables de cette organisation.

Gérard Colon  manipule la population en faisant l'amalgame avec le nazisme, ce qui lui permet de: juger les actes terroristes de Daech, sans y opposer les raisons des jugés. C'est un discours que mènent tous les dictateurs, car en effet si nous pouvons reprocher à Daech, avec raison, sa pisolitique criminelle, nous devrions aussi reprocher à l'Occident les false-flags (attaque sous fausse bannière) dont il se sert pour attaquer un pays qui risque de porter atteinte à cette politique, ou lorsqu'il se sert  des opposition inhérentes a tous les États (démocraties ou non) pour déstabiliser un dirigeant qui ne mène pas une politique favorable à l'Occident en général aux USA en particulier.


Les juges opposent trop souvent les actes aux accusés, 
au lieu de les opposer aux raisons des accusés.


Et n'oublions pas S.V.P.  que le sionisme mène une politique anti-arable depuis 1897, et dont l'aboutissement intermédiaire à été Israël avec une politique, et là, on peut l'affirmer, comparable au nazisme, avec son lot de crimes que les occidentaux (principalement) cautionnent et absolvent. Israël (État illégal) doit, pour exister, anéantir toute velléité musulmane qui pourrait réclamer son du...  Et qui grâce à l'influence de la nomenclature pro-sioniste (juifs ou non) Israël peut mener sa politique coloniale et criminelle à l'encontre du peuple autochtone. 



Cela se passe sous nos yeux, à quelques minutes de vol de chez nous, 
pourtant nos dirigeants, non seulement se taisent, 
mais cautionnent cette politique criminelle, 
qui en appelle à la résistance, 
fusse-t-elle violente,  
 et que ces pseudo démocrates appellent terrorisme.


Les agressions de l'Afghanistan, de l'Irak, de la Lybie, ... ainsi que de la politique syrienne est la conséquence de cette politique occidentale, en général et israélienne en particulier. Et M Colon comme tous les manipulateurs s'attache exclusivement aux actes des jugés sans expliquer la politique qui y a menée…


Quand-à M Bourdin fidèle à lui-même (alors que c'est le travail de tout journaliste, qui se respecte) n'a pas remis les faits historiques à leur place,  et faire comprendre aux citoyens que nous avons une responsabilité sur les actes terroristes commis sur notre sol, bien au contraire puisqu’il accentuait le caractère terroriste des musulmans...