jeudi 22 juillet 2010

Commentaires Courrier international 100722


rubinenc   Sommes-nous des ânes bâtés ?
22.07.2010  18 :31
On le croirait, tant la propagande que nous déversé Israël  est ahurissante.
Cet Etat criminel, s’engage à restreindre l’utilisation des bombes au phosphore-blanc, armes dont l’utilisation à l’encontre de civils ou dans des territoires a forte densité de population, sont, par convention internationale strictement interdites. La Bande de Gaza a la plus forte densité de population au monde.
Ces criminels voudraient nous faire croire qu’ils ne le savaient pas !!
Et qu’ils s’engagent a en réduire l’usage quand, aussi bien à Gaza qu’en Cisjordanie, elles sont strictement interdites.
C’est parce que nous élisons des mafieux à la cupidité débordante qu’Israël peut nous prendre pour des gogos.

http://www.youtube.com/watch?v=2OHOgNGFSOI


iska...       
22.07 .2010 – 15 :21
...Le phosphore blanc semble être une arme stratégique qui précède (directement) l’intrusion de troupes (fumigène etc). Or l’armée Israélienne l’utilise hors contexte, vu que l’armée n’a pas encore pénétrée la ville de Gaza à proprement parlé. Il s’agit clairement d’une violation de la convention de Genève.
Mais comme d’habitude les petits chouchous des Etats-Unis peuvent faire ce qu’ils veulent…alors que dire ?

22.07.2010 – 15 :16
Autrement dit, Israël s'engage à ne pas commettre trop de crimes de guerre! Ce monde qui fait rire...

22.07.2010 – 13 :56
Et ça va passer ? ... Les bombes au phosphore sont interdites, sont considérées comme crime de guerre ... Israel NE DOIT PLUS les utiliser du tout (Comme tout le monde) ! Point final !


Oscar Wilde : " je pense à la platitude intellectuelle et au convivialisme vulgaire qui règnent dons notre médiocratie, le mépris et l’indifférence semblent être de plus en plus la seule attitude de base possible."

Oscar Wilde, emploi le mot « médiocratie » pour désigner une caricature de la démocratie où le médiocre est la valeur de référence.
Ces réflexions il ne les adresse à des partisans mais a des individus qui, partagés entre dégoût et désir, recherchent une aire d’existence plus dense et plus ouverte. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire